Partager

Deuil et troubles du comportement à 8 ans, comment l’aider ?

il y a 6 ans

Bonjour,

Je voudrais aider un papy, qui m’est proche, qui souffre et ressent de l’impuissance mêlée à de l’agacement face au plus jeune de ses petits fils qui présente des troubles importants du comportement

Ce petit garçon est âgé de 8 ans environ et a toujours eu un comportement anormal. Le contexte familial est aussi très particulier : il est le plus jeune, pendant plusieurs années a grandi avec une maman atteinte d’un cancer, qui a lutté pendant un peu plus de trois ans mais qui s’en est allée malheureusement en septembre 2015. La famille le savait bien sûr, mais c’est un grand vide pour la famille, pour les enfants et pour le père. Papa qui d’ailleurs a choisi de fuir et de boire. Sa femme était très présente de son vivant, il a eu le tort de ne pas s’impliquer ; aujourd’hui il est perdu et déserte. C’est le grand-père qui se montre présent. Le père est très renfermé et peu causant, il l’a toujours été. Que peut-on faire pour Julien, le petit garçon, et la famille ?

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre Pédiatre Ambulatoire & Past Présidente de l'AFPA
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour,

Cette situation est dramatique bien sûr et je comprends le désarroi de ce grand-père qui a à affronter sa propre détresse d’avoir perdu sa fille, la détresse de ses petits enfants, et la détresse de son gendre qui s’écroule. En même temps vous n’avez, sans doute, que la description de son ressenti à lui qui n’est peut-être pas très objectif du fait de sa souffrance et de sa position de beau-père et de grand-père.

Vous dites que ce petit garçon de 8 ans a des troubles importants du comportement et vous dites qu’il en a toujours eu. La situation actuelle va sûrement aggraver son désarroi et ces troubles. Il faudrait que cet enfant soit pris en charge médicalement.

Il faudrait comprendre ce que sont ces troubles du comportement et d’où ils viennent ce qui permettra de savoir quoi faire pour l’aider. Cet enfant a sûrement un médecin et il faudrait lui demander son avis sur le ou les professionnels à consulter en fonction des troubles observés. Un pédiatre peut donner son avis si cet enfant n’est pas suivi par ce spécialiste. Vraisemblablement, puisqu’il s’agit de troubles du comportement, un avis pédopsychiatrique sera nécessaire. Il faudrait soit voir un pédopsychiatre en ville s’il y en a un proche soit consulter au CMP (centre médico-psychologique) il en existe partout (se renseigner via le médecin ou l’école) mais les rendez-vous sont souvent longs à obtenir. Le grand-père ne peut (et ne doit) certainement pas prendre sur lui de prendre ces rendez-vous et son gendre ne suivra peut-être pas les recommandations du grand-père (les relations sont parfois très difficile en général et plus encore dans le deuil et la détresse). Mais le grand-père peut peut-être suggérer de demander l’avis de la psychologue scolaire qui elle saura convaincre le papa et mettre en place le suivi et la prise en charge de cet enfant. Quoi qu’il en soit si cet enfant a des troubles du comportement je pense que l’école s’en est aussi préoccupée. De même pour toute la famille, je pense que c’est le rôle du médecin de famille de tout mettre en place pour les aider. Les amis comme vous ont leur rôle de soutien aussi. C’est difficile mais nécessaire. Il faut savoir garder une juste distance mais au moins se montrer disponible à l’écoute et à la présence.