Partager

Les couchers avec maman sont difficiles : que faire ?

il y a 10 mois

Bonjour,

Je rencontre une difficulté avec ma fille de 16 mois. Elle parvient sans encombre à s’endormir avec ses assistantes maternelles ou chez ses grands parents. Elle a même rarement des problèmes avec son papa. Mais quand c’est moi qui la met au lit, et en ce moment elle réclame beaucoup, c’est tout une autre histoire. Je ne peux pas la poser réveillée dans son lit, sinon elle hurle systématiquement. J’ai tout essayé, nous avons un rituel je lui explique chaque étape, je lui dis bien je t’aime et à demain, mais rien n’y fait. Je ne peux la poser que parfaitement endormie, ce qui peut rendre très angoissant pour elle les réveils dans la nuit. Avez-vous des conseils ? Des méthodes ? Merci d’avance.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Votre enfant a très bien compris que vous êtes la personne au monde la plus soucieuse de lui faire plaisir et prête sans doute à tout lui accorder (du moins ce qui est dans vos possibilités). C’est clair que les nounous n’ont pas du tout la même relation affective avec les enfants que les parents. C’est clair aussi que la majorité des papas sont plus distancés que les mamans dans leur attachement à l’enfant. Cela fait que les uns et les autres sont plus facilement “cadrants” que les mamans et les enfants (tout à fait inconsciemment) “profitent” beaucoup de leur mamans.

Bien sûr que vous aimez vote petite fille. Elle le sait. Il n’est pas nécessaire de le lui répéter souvent. Elle le voit bien. Mais il ne faut pas que vous croyiez que aimer très fort veut dire ne pas contrarier, ne pas frustrer, ne pas contraindre ne pas faire pleurer, ne pas être ferme voire autoritaire dans certaines circonstances. L’autorité bienveillante qui consiste à dire calmement à son enfant ” tu peux pleurer je ne reviens plus te voir ” n’est pas de la sévérité, ni encore moins de la violence. Il s’agit de fermeté. Et la fermeté très souvent rassure bien les enfants.

Quoi qu’il en soit si vous n’arrivez pas à cette fermeté, si cela est trop difficile pour vous, ce que je peux comprendre, alors il faut demander à son papa d’assurer le coucher puisqu’avec lui ça se passe très bien.