Partager

Comment apprendre la sieste à mon bébé de 3 mois?

il y a 3 ans

Quand et comment apprendre la sieste à mon bébé de 3 mois ? Mon bébé a 3 mois et une semaine, 100% allaité et en bonne santé. Les nuits se passent bien avec un ou deux réveils, cela dépend des jours mais tout se passe sereinement. Par contre, les journées sont plus compliquées pour le sommeil. Comme beaucoup, bébé dort en écharpe ou poussette mais jamais seul dans son lit ou transat. Nous essayons de lui apprendre les siestes l’après-midi mais sans succès. Nous avons essayé plusieurs techniques (volets fermés, ou ouverts, musique ou silence, tétée juste avant, etc.) mais notre bébé pleure et ne semble pas vouloir dormir seul dans sa chambre. Elle finit par s’endormir d’avoir pleuré ou d’avoir été bercée dans son lit et cela dure à peine 40 min… Bref ce n’est pas un succès. Est-elle trop jeune pour les siestes ? Doit-on attendre encore ? Comment saurons-nous qu’elle est prête pour les siestes ? Devons-nous persister dans cet apprentissage ou attendre quelques semaines encore ? Et comment lui apprendre à faire la sieste sereinement ? Doit-on rester avec elle le temps de l’endormissement ? Faut-il la mettre seule dans son lit chaque fois qu’elle montre des signes de fatigue dans la journée et si oui, doit-on fermer les volets à chaque fois ou la laisser dans la lumière du jour ?

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Je ne sais pas ce que vous appelez «les siestes». Les siestes à heures fixe (une heure le matin, deux en début d’après midi et une en fin d’après midi) s’établissent beaucoup plus tard vers 6 à 8 mois. Pour le moment se sont de courtes périodes de sommeil 40 min à 2 heures entrecoupées de périodes d’éveils de 1 à 2 heures. Et cela sans horaire vraiment précis.

Le rythme veille sommeil des bébés ne se règle vraiment qu’entre 4 et 6 mois. Mais il se règle d’autant mieux que vous apprenez doucement à votre bébé à s’endormir seul. Il n’est pas anormal du tout que, à 3 mois et demi, votre enfant s’endorme aux bras. Bien au contraire, elle a encore besoin, beaucoup, d’être contre vous. Mais la garder tout le temps en écharpe n’est pas une solution durable. L’endormir en poussette tout le temps non plus. Bien sûr vous pouvez le faire (écharpe et poussette) mais en gardant à l’esprit qu’il faut le faire doucement de moins en moins dans les mois à venir.

Il faut donc tolérer un peu de cris de votre bébé. Si elle vous semble fatiguée après la tétée (peu importe l’heure car à cet âge le rythme change encore et vous devez vous fixer sur ses signes de fatigue, sur le temps passé depuis la dernière période de sommeil, plus que sur l’horaire théorique d’une sieste) vous la couchez dans son lit. Bien sûr elle va crier ce qui veut dire «maman vient me chercher je suis mieux dans tes bras» c’est normal. Alors attendez quelques minutes avant d’y aller (5 min) puis allez l’apaiser et recouchez-la ainsi de suite, endormez-la éventuellement dans vos bras puis, une fois bien endormie, couchez-la très délicatement dans son lit en gardant un moment vos mains sur elle pour qu’elle ne sente pas trop la transition.

Ce qui aide l’enfant à comprendre le jour et la nuit c’est justement la différence d’ambiance: non ne fermez pas les volets la journée. Tout au plus descendez-les un peu que la lumière ne soit pas trop vive mais pas de noir total à l’inverse de la nuit. Pas de musique non plus sauf à la rigueur la berceuse très courte de son mobile qui l’occupe un peu le temps de s’endormir si vous la couchez toute éveillée et qui sera plus tard le signal du sommeil. Voilà, à partir de 3 mois, votre enfant peu s’endormir seule en jouant avec ses mains, en regardant tourner son mobile et elle n’a pas tout le temps besoin de vous pour ça… Il faut juste le lui apprendre doucement au fil des jours.