Partager

Nuits de l’aîné difficiles depuis l’arrivée de bébé, que faire ?

Dernière question posée le 06/03/2019

Bonjour,

Nous venons d’avoir un second enfant, une petite fille qui a maintenant 10 jours.

Mon aîné âgé de 2,5 ans a toujours dormi dans son lit sans aucun problème, ni pour le coucher ni pendant la nuit.

Nous avons essayé de le préparer à la venue de sa sœur (lui expliquer du mieux que possible). La journée tout se passe bien, mon aîné est même attentionné vis à vis de sa sœur.

Les premières nuits de mon aîné après le retour de la maternité se sont bien passées (je dormais avec ma fille de quelques jours dans une chambre séparée afin d’allaiter au calme et de ne réveiller personne) mais depuis que je suis retournée dans ma chambre avec le papa et le bébé, les nuits sont impossibles : le coucher de mon aîné se passe toujours bien, il s’endort rapidement dans sa chambre et dans son lit mais vers minuit il se met à hurler de colère, refuse de nous expliquer la raison, jette son doudou. Cela peut durer longtemps ( 20 à 30 minutes peut être même plus).

Nous avons tout essayé, le laisser un peu pleurer (méthode du 5-10-15 minutes), lui expliquer, puis la fermeté, puis le prendre avec nous dans le lit à cause de notre épuisement.

Comment faire pour que cette situation ne persiste pas et qu’il puisse de nouveau faire ses nuits dans son lit jusqu’au lendemain ?

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour,

Votre vie est toute chamboulée avec l’arrivée de ce bébé même si c’est un grand bonheur. Quand la vie est chamboulée il est fréquent que le sommeil soit moins serein sans qu’il y ait une raison précise que l’on puisse formuler au moment du réveil. Un rêve ? Un cauchemar ? En tous les cas votre petit garçon est bien incapable de vous raconter quoi que ce soit en pleine nuit ce n’est même pas la peine de le lui demander. Sa vie est toute chamboulée et il n’est pas assez grand pour comprendre exactement que tout va se remettre doucement en place au fil du temps. Sa maman est beaucoup moins disponible. Il était le roi de la famille et maintenant il est détrôné. Tout est changé et il lui faut accepter ça tout doucement. Le bébé dort dans votre chambre, vous y êtes 3 et lui doit dormir seul dans la sienne… Il y a vraiment de quoi à perturber le sommeil. Il me semble injuste de le laisser pleurer quand il se réveille ainsi en détresse, injuste aussi de le gronder. Il me parait souhaitable d’aller le rassurer, le câliner jusqu’à ce qu’il se calme, et puisse se rendormir comme il le faut le soir. Le mettre dans votre lit est une solution qui ne me choque pas si elle est très transitoire et à condition que vous arriviez à dormir. Après tout à situation exceptionnelle… solution exceptionnelle. Tout est valable pour que tout le monde soit calme et paisible. Patientez et tout va s’organiser et se mettre en place autour de vous. Mettez-vous à la place de votre enfant et soyez compréhensif même si vous dormez mal… Et surtout faites des siestes la journée comme votre bébé et votre grand pour ne pas être trop fatiguée.