Partager

Sur quels critères choisir un sport pour mon enfant ?

Mis à jour le 07 septembre 2016

1

La période des inscriptions dans les clubs ou les associations sportives se fait généralement au mois de septembre mais elle débute souvent dès le mois de juin pour l’année scolaire suivante.
Le choix du sport de votre enfant doit donc être réfléchi en amont. Voici quelques conseils recueillis auprès de Sylvain Quinart, professeur d’activité physique adaptée et docteur en science du sport pour vous aider dans le choix d’une activité sportive pour votre enfant.

Sommaire de l'article

Sport individuel ou sport collectif ?

C’est une question qui revient fréquemment à l’heure des choix d’une activité physique encadrée pour son enfant.

En effet, un sport collectif peut aider le timide à sortir de sa réserve de même que la pratique d’un art martial contribuera à canaliser la fougue d’un enfant très remuant ou encore la natation, non traumatique, sera bénéfique à un enfant en surpoids. Cependant, si elle s’avère répondre à une attente précise, cette pratique « thérapeutique » d’un sport peut entraîner à plus ou moins long terme une désaffection de votre enfant, particulièrement à l’adolescence, s’il ne s’épanouit pas pleinement dans le sport choisi.

Sport individuel ou sport collectif, il n’y a donc pas de réponse toute faite, d’autant plus que dans de nombreux sports, si la performance est individuelle, l’esprit reste collectif par l’appartenance au club, notamment lors des compétitions (gymnastique, tennis de table, judo…).

Alors quels doivent être les critères de choix ?

Trouver l’équilibre entre organisation et plaisir

  • Le plaisir…

Pour que votre enfant s’épanouisse dans un sport, il est nécessaire qu’il s’y sente compétent. Il éprouvera ainsi du plaisir à pratiquer et c’est la garantie de sa motivation. Associez votre enfant au choix de son sport et écoutez ses envies, qui sont bien souvent l’envie de s’amuser et de retrouver des copains/copines.
Certains parents sont tentés de choisir l’activité de leur enfant en fonction de leurs propres envies (ils ont réussi dans ce sport ou auraient eux-mêmes aimé le pratiquer). Attention, cela peut induire alors une forte « pression » sur les épaules de l’enfant qui adhère initialement à cette activité pour faire plaisir à ses parents.

  • … mais aussi le côté pratique

Choisir un sport avec son enfant, c’est aussi tenir compte des contraintes logistiques et/ou budgétaires : si le club d’escalade est à une demi-heure de route de chez vous, il peut s’avérer difficile de gérer des accompagnements hebdomadaires et c’est votre motivation qui risque de s’user à long terme. En France les associations sportives sont principalement « à but non lucratif » et le tarif représente :

– la licence: assurance et affiliation à la fédération sportive

– la cotisation au club: frais d’entretien du matériel et des salles, rémunération des intervenants… (beaucoup d’associations fonctionnent avec des bénévoles)

Le mieux est donc de commencer par repérer l’offre existante dans votre environnement proche, dans le budget qui vous convient. A partir de cette offre, le choix pourra s’opérer en fonction des souhaits de votre enfant.

Votre enfant ne sait pas quel sport choisir ?

Il ne faut pas hésiter à profiter des journées portes-ouvertes en début d’année scolaire ou d’une à deux séances d’essai gratuites proposées tout au long de l’année par les associations sportives. En testant ainsi plusieurs activités, votre enfant s’en fera une opinion réelle et affinera de ses goûts. Cela pourra l’aider dans son choix, en particulier s’il est indécis.

Les vacances sont aussi un bon moment pour découvrir de nouvelles disciplines. N’hésitez pas à regarder du côté des petits stages ou des vacances à thème pour faire goûter d’autres activités physiques à vos enfants.

Et s’il baisse les bras en cours d’année ?

Lorsque l’enfant a trouvé un sport qui lui plait et dans lequel il se sent performant, il pourra progresser, y atteindre un bon niveau, voire s’essayer à la compétition.

A l’inverse, votre enfant peut être changeant dans ses goûts et peut se décourager après quelques semaines.

Dans cette situation, il est important d’échanger avec son éducateur sportif pour comprendre les raisons de ce revirement: sentiment d’incompétence, moquerie, conflit avec un copain, pression de la compétition…

Le regard de l’autre, s’il valorise un enfant performant, peut avoir l’effet inverse sur l’enfant en difficulté.

Face à cet obstacle, il est ensuite nécessaire de rassurer votre enfant et de l’encourager à tenir son engagement jusqu’à la fin de l’année; c’est l’occasion de lui apprendre à surmonter les difficultés et à persévérer. Si à la fin de la saison, il souhaite toujours changer d’activité, laissez-lui cette possibilité en rediscutant de ses envies.

Quel rythme pour son activité sportive ?

Chez les 6/11 ans, selon les associations sportives, une à deux séances hebdomadaires sont proposées: c’est généralement suffisant si, par ailleurs, votre enfant pratique d’autres activités physiques dans la semaine.

Une troisième séance hebdomadaire ou une seconde activité sportive ? Pourquoi pas, si votre enfant a peu d’autres occasions pour bouger. Quoi qu’il en soit les séances doivent être réparties dans la semaine (pas tout le même jour !).

Certaines disciplines peuvent être très exigeantes, comme la gymnastique sportive ou le patinage artistique (notamment en compétition), sachez reconnaître les signaux du surentraînement : fatigue, blessure, troubles du sommeil, baisse des notes à l’école doivent vous interpeller.

En bref

 

Le sport est essentiel à une bonne santé, c’est un bon vecteur de socialisation et de confiance en soi.

Votre enfant s’épanouira dans un sport dans lequel il se sent compétent, il ne faut pas hésiter à lui faire découvrir plusieurs disciplines au fil du temps, qu’elles soient individuelles ou collectives.

Et en pratique ?

 

Voici une liste non exhaustive du large éventail de disciplines sportives existantes. C’est une première source d’inspiration pour discuter avec votre enfant de ses envies !

Athlétisme, Gymnastique sportive, Gym rythmique, Danse (classique, Modern-Jazz, Hip-Hop, Africaine…),Tennis, Tennis de table, Badminton, Judo, Boxe, Lutte, Karaté, Aïkido, Escrime, Roller, Skate, Cirque, Natation, Natation Synchronisée, Waterpolo, Football, Volley-ball,  Basket-ball, Hand-ball, Rugby, Ultimate frisbee, Hockey sur glace, Ski alpin, Ski de fond, Snow-board, Patin à glace, Cyclisme, VTT, BMX, Tir à l’arc, Course d’orientation, Escalade, Équitation, Golf, Canoë-kayak, Aviron, Planche à voile, Voile, Surf…

Maintenant à vous de jouer !

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cet article n'a pas encore suffisamment de votes, soyez le premier à le noter

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Le service de questions-réponses est fermé durant tout l'été, nos experts prenant des vacances bien méritées ! Il ré-ouvrira début septembre. D'ici là, vous pouvez trouver des éléments de réponses au sein de nos articles ou parmi les questions déjà posées par d'autres parents de la communauté mpedia. Nous vous souhaitons un très bel été !