Partager

Réveils de 2h chaque nuit à 1 an : que faire ?

il y a 6 mois

Bonjour,

Mon fils de 12 mois n’a jamais très bien dormi. Il s’est toujours réveillé plusieurs fois par nuit. Parfois trop fatigué cela finissait en cododo où il dormait bien pour le coup.
Sauf que depuis environ un mois, il est réveillé entre 2h et 4h du matin environ. J’ai tout essayé : le biberon, pas le biberon, le laisser dans le lit, le prendre dans mon lit, rester derrière la porte et revenir de temps en temps. Là, je ne sais plus comment faire. Je suis vraiment épuisée. Si le cododo suffisait cela serait déjà bien. Mais même pas, il crie s’il n’est pas avec nous et si on est la il est vraiment très réveillé. Merci de m’aider.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre Pédiatre Ambulatoire & Past Présidente de l'AFPA
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Une chose est sûre : pas de biberon. Votre enfant est bien nourri et à partir de 4 mois un enfant a 4 repas par jour et pas plus. Rester derrière sa porte n’est quand même pas une bonne solution non plus car vous allez encore plus vous épuiser et lui sait très bien que s’il hurle vous allez finir par venir, un peu comme s’il “sentait” que vous êtes proche prête à bondir.

Ensuite c’est à vous de savoir dire “non” à votre enfant. Tout d’abord le jour. Il y a de multiples occasions où lui montrer que vous n’êtes pas à son entière disposition : ne pas le prendre aussitôt dans les bras quand il le veut (finir d’abord ce que vous faites tout en lui parlant) ne pas lui céder toujours mais en revanche beaucoup lui parler, lui expliquer, jouer avec lui, ne pas le mettre devant un écran, se promener etc …. Si vous lui donnez ainsi du temps il est légitime que la nuit vous puissiez lui dire “non” et le laisser crier quand il appelle un petit moment (10 minutes) pour bien lui faire comprendre que la nuit vous n’êtes pas disponible. bien sûr vous allez le voir au bout de 5-10 minutes pour le rassurer, lui montrer que vous n’êtes pas loin, l’apaiser mais ensuite vous le posez et le laissez. Et revenez autant de fois qu’il le faut avec des intervalles de 15 minutes.

Vous aller faire cela autant de fois que nécessaire puis peu à peu, il comprendra.

N’ayez pas peur des cris de votre enfant, ne culpabilisez pas. Analysez vraiment tout ce que vous lui donnez de présence et d’attention et si le bilan est largement positif par rapport à ce que vous exigez de lui la nuit, alors cela devient légitime et croyez moi il ne sera en rien “traumatisé”.

Bon courage