Partager

Se réveille en hurlant la nuit à bientôt 9 mois : que faire ?

il y a 6 mois

Bonjour ,

Notre bébé de presque 9 mois maintenant a toujours bien dormi que ce soit sieste ou nuit et fait ses nuits depuis ses 2 mois. Mais depuis quelques jours (pas toutes les nuits mais occasionnellement) les couchers sont plus difficiles (même parfois certaines siestes notamment celles du début d’après midi). Elle se met à hurler dès que nous nous éloignons du lit. En général cela ne dure jamais trop et elle finit par se calmer seule (nous essayons de ne pas revenir vers elle sauf si elle pleure trop fort on va la rassurer).
Mais depuis quelques jours, elle se réveille la nuit (pas toutes les nuits) en hurlant et pleurant très fort. Nous avons beaucoup de mal à la calmer et à la rendormir. Cette nuit elle a fait deux réveils comme ça. Et il y a quelques jours ça était de 21h30 jusqu’à 2h du matin alors qu’elle dormait depuis 20h. Elle s’était réveillée en catastrophe

A quoi cela est du ? Douleurs des poussées dentaires ? Angoisse de séparation ? Cauchemars ?

Nous ne comprenons pas et sommes un peu démunis. Que faire dans ces moments là ?

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Peut-être cauchemars, pourquoi pas ? Par contre l’angoisse de séparation ne semble pas réveiller mais peut effectivement empêcher de se rendormir. De même les poussées dentaires ne font pas mal au point d’être accusées de tous les maux, comme on les accuse, alors que les dents poussent nuit et jour sans arrêt entre 6 mois et 2 ans…

Oui effectivement il y a des périodes comme cela où l’enfant dort moins bien, se réveille la nuit et a du mal à se séparer de son parent pour se retrouver seul dans son lit le soir au coucher et la nuit… Et pourtant il le faut bien…

Ce que vous faites est donc parfait : attendre que votre enfant crie vraiment et aller la rassurer. Moins vous interviendrez, moins longtemps vous resterez auprès d’elle et mieux ce sera. Elle est “grande ” maintenant : elle doit comprendre que vous êtes là, que vous pouvez venir dès qu’elle besoin mais une fois rassurée sur ce point elle doit accepter de dormir. Donc caressez la, si ça ne suffit pas, bercez la quelques minutes dans le noir sans parler ou juste en chuchotant et recouchez la… Si vous organisez quoi que ce soit autour de  ces réveils (biberons , lumière, chansons etc…) cela risque de durer plus longtemps.

Quoi qu’il en soit ces périodes très pénibles, j’en conviens, sont toujours passagères. Elles durent de quelques jours à quelques semaines. Il est bon de faire des “tours de garde ” d’un parent à l’autre pour ne pas être trop fatigués.