Partager

Ne s’endort qu’au sein à 15 mois : que faire ?

il y a 10 mois

Bonjour,

Ma fille de 15 mois ne s’endort que si je lui donne le sein. Elle déteste le lait en poudre.
Comment l’habituer à dormir sans mon sein ? Seule et dans son lit ?

Merci.

La réponse de notre expert

WERNER Andréas Dr
Dr Andréas  WERNER

Bonjour Madame,

Je lis que vous allaitez toujours à 15 mois, félicitations !

Pour Isa, il est évident que le sein est très important pour elle. Elle a toujours été habituée à boire le lait de sa maman (le plus approprié pour elle) mais aussi à se rassurer, à s’endormir avec votre sein… A 15 mois, sa période sécure d’attachement est bien mise en place. Donc, elle pourrait tout à fait s’endormir seule sans votre sein, ce qu’elle doit arriver à faire lorsqu’elle dort dans un autre lieu (mamie, nounou, crèche…).

La première chose à faire est de la coucher dans sa chambre et dans son lit surtout si vous aviez l’habitude de faire du cododo ou sommeil partagé.

Mettre en place des rituels est important pour parents et enfants, cela rassure : raconter une histoire, faire un câlin en la prenant tout contre vous, lui donner son doudou. Et bien sûr lui expliquer que vous ne lui donnez plus le sein pour l’endormir. Le plus important est que vous soyez très décidée : votre attitude, votre voix, votre comportement expriment la sincérité de votre décision.

Vous lui montrerez aussi votre amour, bienveillance en lui expliquant que vous serez tout près d’elle et toujours là si elle a besoin de vous. Mon conseil est de ne pas faire « durer » l’endormissement, prendre 30-45 mn est suffisant. Les premières nuits, elle va « tester » votre décision : pleurer, crier… Bien sûr, au bout de 15 mn, vous irez la voir, le plus calmement possible et vous lui réexpliquerez qu’elle est assez grande maintenant pour dormir dans son lit, que vous ne l’abandonnez pas, que vous êtes là pour elle… vous ne donnerez pas le sein pour être en accord avec ce que vous avez mis en place. Il se peut que pendant 3 jours vous vous leviez souvent…

Je conseille aux parents de prévoir un moment de vacances ou WE prolongé, de mûrir le projet à l’avance et d’être en commun accord : à deux on est plus forts et on peut se relayer.

Puis vous verrez, elle s’adaptera et prendra son nouveau rythme. Les petits humains ont une grande capacité d’adaptation !

Bon courage pour cette étape pas facile mais avec persuasion et douceur, vous avez les bonnes cartes en mains !