Partager

Mon bébé de 12 mois ne fait plus ses nuits et se lève en criant, que faire ?

il y a 3 mois

Bonjour,
J’ai lu tous les articles possibles et inimaginables sur l’anxiété de séparation. Ma fille de 1 an a toujours très bien dormi depuis son âge de 7 semaines. Même malade ou en faisant ses dents elle dormait et se rendormait très bien seule avec sa tétine. Elle ne prend pas de doudou. Elle faisait des nuits de 11h : le rêve! Elle est gardée en crèche, fait des progrès tous les jours et en ce moment la marche la titille. Elle mange très bien. En ce moment elle est très collée à nous en journée. Depuis une semaine, alors qu’un gros orage a éclaté tout a basculé.
Elle s’est réveillée alors que cela n’était pas à son habitude en hurlant inconsolable se levant dans son lit, elle avait chaud. Mon mari et moi avons essayé de l’apaiser mais rien y a fait. Elle a dormi sur moi pendant toute la nuit dans le canapé (la première fois), après un échec de fermeté de notre part de la faire dormir dans notre lit. Nous avons un peu haussé la voix. Au début nous avons mis ça sur la peur de l’orage et puis le lendemain, idem mais là pas d’orage et réveil à 3h du matin.. avec des grosses difficulté à l’apaiser alors qu’elle s’endort très bien le soir.

C’est comme ça depuis 1 semaine.
Nous avons tout essayé (être encore plus présent pour elle en journée, lui donner un bain le soir pour la décontracter, la faire manger avec nous pour qu’elle soit le plus de temps avec nous, dans sa chambre réguler la température, rideau tamisant, porte entre ouverte avec un peu de lumière, la câliner la nuit dans le noir au calme dans les bras ou couchée dans son lit la main sur elle, essai d’introduire un doudou, lui parler en lui disant que l’on est là).
Nous lui parlons beaucoup pour la rassurer, jour et nuit. Nous gardons depuis qu’elle est née un rituel de coucher fixe qui marchait très bien.
L’endormissement la nuit et en journée se passe bien dans son lit. Mais dès qu’elle se lève la nuit en larmes ou debout en hurlant, impossible de la rendormir.
A l’heure où je vous parle il est 2h30 du matin elle est réveillée depuis 22h30(couchée a 21h) nous sommes à bout… et elle fait un tour de voiture avec son papa (nous n’avons jamais fait ça de notre vie).
Nous ne voulons pas lui faire perdre ses bonnes habitudes de sommeil antérieure, nous sommes en colère de cette situation. Nous ne voulons pas céder à la faire dormir dans notre lit.

Que faire ? Va t’elle redormir un jour ? Faisons-nous fausse route ?
Nous n’en pouvons plus, nous n’avons pas l’habitude de ne pas dormir. Nous travaillons tous les 2.
Nous arrivons à rester soudés malgré cette tempête.
Est ce vraiment de l’anxiété de séparation ? Autre ?

Merci pour votre aide.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre Pédiatre Ambulatoire & Past Présidente de l'AFPA
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Pour répondre à vos questions ;

Va-t-elle rendormir un jour : la réponse est oui ! Faisons-nous fausse route la réponse est NON sauf quand vous êtes deux debouts auprès d’elle (un seul suffit ce qui évitera d’être deux épuisés) sauf quand vous partez faire un tour en voiture ( cela n’a pas de sens et c’est le cas de dire que, là, vous “faites fausse route” :-)) Vous n’ avez pas l’habitude de ne pas dormir : personne ne l’a cette habitude. Vous travaillez tous les deux : c’est le lot de beaucoup de parents. Vous restez soudés malgré cette tempête : heureusement car s’il suffisait d’une semaine de nuits difficiles avec un enfant pour faire exploser un couple … il n’y aurait plus beaucoup de couples. S’agit-il d’une angoisse de séparation : non ce n’est pas ça qui la réveille. Vous dites qu’elle commence à marcher. Toute grande étape (et il y en aura beaucoup d’autres) dans le développement de l’enfant entraine comme cela des réveils nocturnes (comme vous quand quelque chose vous soucie) et l’enfant ensuite, a du mal à se rendormir.

Alors que faire ? Aller la voir oui, bien sûr, mais un seul des deux parents (vous n’avez qu’à faire chacun votre nuit) la câliner doucement dans sa chambre, dans le noir, l’apaiser et la reposer puis la laisser crier (si elle crie dès que posée) quelques minutes 5-10 et y revenir autant de fois qu’il le faudra …. mais surtout ne pas “organiser ” ces réveils ( lit des parents, canapé, ballade en voiture etc …) qui pourrait créer une habitude dont il serait difficile ensuite de se défaire.

Et surtout être sûr que cette “tempête” sera d’autant plus brève que vous la prendrez avec philosophie plutôt que colère ! Comment rassurer son enfant et l’apaiser quand on est en colère ?

Ce n’est pas facile d’élever un enfant et il y a des moments difficiles dont les réveils nocturnes ne sont pas les pires….

Bon courage et patience !