Partager

Gaviscon et polysilane comme traitement du RGO ?

il y a 7 mois

Bonjour,

Mon fils de 2 mois et demi (11 semaines) souffre de RGO interne depuis qu’il a 6 semaines. Le traitement indiqué par notre médecin est le gaviscon après chaque repas. Il est très compliqué de lui donner le médicament, il semble qu’il ne l’aime pas. Nous sommes passé au polysilane mais j’ai l impression que ça le calme quelques minutes uniquement. Peut-être pourrions-nous utiliser les 2 ? Si oui, lequel avant, lequel après le biberon ? Également, je lis que le gaviscon doit être pris avant le biberon. Est-ce vrai ? Mon bébé à une bonne prise de poids. A vous lire. Cordialement.

La réponse de notre expert

WERNER Andréas Dr
Dr Andréas  WERNER

Bonjour,

La pathologie “RGO interne” n’existe pas. Il s’agit d’une invention sans aucun fondement scientifique pour mettre un nom de “maladie” sur des bébés qui pleurent beaucoup. Il s’agit habituellement plus de troubles d’adaptation type “coliques du nourrisson” et le meilleur traitement reste le peau-à-peau et un portage quasi constant.

Un bébé qui a un RGO “maladie”, donc des régurgitations importantes avec inflammation de l’œsophage pas l’acidité gastrique, sort toujours du lait après ou pendant les repas par la bouche ou bouche/nez.

Le Polysilane est un médicament qui doit diminuer les gaz des bébés, qui n’a aucune indication ou efficacité dans le RGO. Mais il est très sucré et calme effectivement les pleurs par le sucre que vous donnez, comme on le fait après les vaccins.

Gaviscon est effectivement le médicament avec le meilleur rapport bénéfice / risque dans cette pathologie. Dans un milieu acide, il forme une plaque gélatineuse qui tapissera les muqueuses œsophagiennes et évitent dans l’irritation par l’acidité à ce niveau. Pour être efficace il a besoin du milieu acide en début ou de préférence juste avant le biberon, contrairement à ce qui est noté sur la description du médicament. Si besoin mélangez-le avec un tout petit peu de lait pour améliorer l’acceptabilité.

Le plus important reste cependant de retenir que votre bébé est encore en période de l’attachement et a besoin d’un contact physique quasi constant. C’est plus important (et plus efficace) que tous les médicaments de la terre.