Partager

Conseils sevrage bébé 7 mois ?

il y a 7 mois

Bonjour,

Sur les conseils de notre pédiatre et après de nombreuses lectures d’articles sur le sujet, je souhaiterais cesser de donner le sein à ma fille la nuit.

Elle a 7 mois et pèse 6,8 kg, je l’allaite et nous avons commencé la diversification vers 5 mois et demi. Elle mange encore des petites quantités (entre 60 à 80g de purée de légumes midi et soir, 5g de protéines le midi, 60 à 80g de compote au goûter, et quelques cuillères de yaourt à midi et goûter en ajoutant la tétée matin, midi, goûter, soir.

C’est une petite fille facile à vivre. Elle ne pleure que rarement. Elle sait exprimer son mécontentement mais rarement en pleurant.
Le soir, elle dort tôt (vers 19h). Je lui donne une tétée le soir avant de dormir mais elle ne s’endort pas au sein. Je la pose dans son lit après la tétée et un câlin et cela ne pose aucun problème. Elle joue calmement avec son doudou et s’endort seule. C’est d’ailleurs le cas également lors des siestes.

Pourtant la nuit, lorsqu’elle se réveille et que je ne lui donne plus le sein, elle hurle et pleure à chaudes larmes. Rien ne la calme. Même lorsque son père prend le relais. Nous lui faisons des câlins mais elle continue de pleurer. Si fort. Nous laissons passer quelques longues minutes. Je finis par céder et lui donne la tétée. Cela arrive en général entre 2h et 6h, une à deux fois.
Une fois qu’elle a mangé, elle est calmée, je la pose dans son lit, et elle se rendort seule, sans râler.

Le fait qu’elle soit capable d’être seule dans son lit sans avoir besoin de notre présence me laisse à penser que lorsqu’elle pleure ainsi c’est qu’elle a vraiment faim. Je ne sais pas si j’ai tord ou raison. Est-ce vraiment de la faim ou de l’habitude ? Se mettrait-t-elle dans un tel état par habitude ?

Est-il possible qu’étant allaitée, elle n’ait pas eu sa dose de lait en journée et ait encore besoin de manger la nuit ? Comment en avoir le cœur net ? Tester une journée avec des biberons de lait maternel pour connaître la quantité de lait qu’elle boit ? Donner une bouillie pendant le repas du soir ?

Je ne sais pas comment continuer ce sevrage. Même si j’ai le sentiment qu’il s’agit seulement d’un ajustement, je me sens démunie car ces moments sont devenus des moments difficiles à gérer entre la fatigue qui s’accumule et ces pleurs intenses intarissables.

Après 7 mois sans nuit complète, cette nouvelle étape me mine vraiment.

Je vous remercie pour vos conseils.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre Pédiatre Ambulatoire & Past Présidente de l'AFPA
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Bravo pour cet allaitement parfait. Bravo pour avoir réussi à faire que votre bébé ne s’endorme pas au sein.

Il est clair que votre enfant n’a pas faim la nuit en tous les cas ce n’est pas la faim qui la réveille (la faim ne réveille personne). Oui, c’est l’habitude d’avoir le sein dès qu’elle se réveille. Oui, elle se met dans un tel état par habitude car cela veut dire pour elle qu’elle appelle sa maman et que sa maman ne vient pas d’où une sorte de ” détresse” (angoisse de séparation) que vous devez lui apprendre à gérer.

On ne laisse pas hurler un nouveau-né qui appelle, mais à 7 mois, on peut lui “apprendre” un peu à attendre. Ainsi cette habitude va disparaître au fur et à mesure que vous ne vous précipiterez plus pour lui donner le sein ce que, effectivement, vous ne faites pas puisque vous tentez avant d’autres moyens de ré-endormissement. Néanmoins ne tardez pas car ça vous énerve et vous réveille vous aussi complètement. Je vous recommanderais de mettre votre enfant dans sa chambre et d’aller lui donner le sein (ou un biberon de lait industriel donné par le papa) après l’avoir laissée attendre 5 petites minutes. Elle a 7 mois et un biberon de lait industriel la nuit se justifie pleinement pour que vous vous reposiez même si, c’est entendu, elle n’a plus besoin physiologiquement de manger la nuit (encore faut-il qu’elle accepte de téter au biberon, ce qui n’est pas gagné…).

L’autre solution, dans un allaitement idéal d’un monde idéal où les mamans n’ont pas d’activité professionnelle, est bien sûr d’attendre qu’elle renonce d’elle-même à cette habitude, ce qui arrivera c’est certain mais… peut-être dans plusieurs mois.

Votre enfant a assez de lait la journée et ce n’est pas une bonne idée de mesurer avec des biberons ce qu’elle prend : vous le voyez bien à son ardeur à téter. Je pense cependant que vous pourriez aller plus vite en diversification maintenant, avec un repas complet à midi avec 200g de légumes est 20 g de protéines (avec 5 g elle n’a pas assez) et 100g de compote et pas de sein à midi et à 16h compote + yaourt ou sein et le soir sein. Vous devez aussi commencer à lui donner un quignon de pain à grignoter à chaque repas ce qui l’habitue aux morceaux et aussi de petits morceaux de légumes ou de fromage mou puisqu’elle sait prendre. Mais juste pour l’habituer aux morceaux, cela ne constitue en aucun cas un repas complet (le reste sera en purée).

Allez courage… laissez le temps au temps… et si vous êtes trop fatiguée, ce que l’on peut facilement comprendre, laissez le papa et un biberon s’occuper de votre fille certaines nuits où vous récupèrerez.