Partager

Comment gérer les colères de mon bébé de 11 mois ?

il y a 3 ans

Comment gérer les colères de mon bébé de 11 mois ?

Voilà ma fille de bientôt 11 mois n’arrête pas de faire des colères, dès qu’on ne fait pas ce qu’elle veut, elle se met à hurler très fort et elle commence à me frapper. Que dois-je faire pour calmer ses crises ? Dois-je crier plus fort qu’elle ? Ou bien commencer à instaurer des punitions ? Est-elle consciente qu’elle ne doit pas faire cela ?

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

En général quand on fait une colère, les adultes comme les enfants, c’est qu’on est dépassé par son ressenti et ses émotions. De plus quand on ne sait pas parler ni expliquer et qu’on veut faire comprendre qu’on n’est pas d’accort on crie et souvent on tape… Quand on est raisonnable et maitre de soi et de ses émotions, quand on sait parler, on s’explique calmement, même si fermement. La colère est une perte de contrôle sur soi-même? Pensez-vous donc qu’il soit judicieux de crier plus fort? (Car alors vous faites juste ce que vous ne voulez pas qu’elle fasse et elle ne va rien comprendre). La punir, c’est à dire sanctionner son comportement, oui bien sûr, mais de manière adéquate et adaptée à une enfant de cet âge. C’est à dire rester calme, lui dire qu’elle n’a pas à faire ça, et l’ignorer jusqu’à ce qu’elle se calme. L’indifférence est une manière de sanction puisque c’est une mise à distance, à l’écart (elle est encore trop petite pour aller au coin car elle n’y restera pas surtout quand elle est en colère).

Il vous faut surtout comprendre pourquoi ces colères. Vous dites quand on ne fait pas ce qu’elle veut. Il vous faut donc évaluer si ce qu’elle veut est légitime. Jouer avec quelque chose de fragile, ne pas vous tenir la main dans la rue, prendre un jouet sur un étalage, refuser d’aller au lit quand c’est le moment etc. n’est pas légitime et vous dites «non, je ne veux pas» calmement même si elle se met en colère. Mais vouloir mettre ce pantalon plutôt que cette robe est légitime, vouloir cuisiner avec vous est légitime même avec un petit couteau que vous tenez avec elle, vouloir faire de la peinture ou lire un livre à un moment où vous ne l’avez pas forcément prévu peut être légitime et vous devez vous poser un moment pour ça. Je donne des exemples au hasard juste pour vous montrer qu’il faut donner beaucoup de temps et d’attention à un enfant de cet âge et une certaine marge de décision aussi, beaucoup jouer avec lui, sans TV jamais, ni d’écran, avec beaucoup de moments de jeu partagés, de promenades etc. Plus elle aura de temps et d’attention de votre part moins elle seraexigeanteet coléreuse, et plus vous vous sentirez alors légitime pour lui dire «non» tout simplement quand il le faut. Et à ce moment-là ne pas céder, ne pas vous fâcher dire gentiment mais fermement « non, c’est non, je ne veux pas. Que tu crie ne sert à rien et ne changera rien».

L’éducation d’un enfant demande beaucoup de temps, de disponibilité, de patience, de complaisance et alors la fermeté nécessaire et obligatoire sera beaucoup mieux acceptée parce qu’elle ne sera pas au premier plan de la relation entre vous et votre enfant.