Partager

Pourquoi un enfant mord-il ?

Mis à jour le 20 décembre 2016

1

Morsure à la crèche: signe d’opposition, d’agressivité ? Besoin d’attention ? Tentative de communication ? Selon l’âge de l’enfant, le fait de mordre s’interprète de façon différente.

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Enfant de moins de 1 an

Chez les tout petits, de moins de un an, la bouche est un moyen d’exploration, de connaissance, de découverte du monde. A cet âge l’enfant met tout à la bouche, il explore son environnement. Une morsure n’est donc pas un signe d’agressivité mais plutôt un moyen d’entrer en contact, de se rapprocher de son camarade, de interpeller, ou encore de mordiller pour jouer.

Enfant de plus de 1 an

Chez les enfants de plus d’un an l’acte de mordre peut avoir plusieurs interprétations.

A défaut de pouvoir encore s’exprimer avec des mots, l’enfant peut exprimer son affection en mordant (comme un « bisou excessif ») ou encore exprimer son opposition à son camarade en le mordant plus rageusement comme en le tapant au lieu de crier son opposition. Ailleurs l’enfant exprime son besoin d’attention par cet acte qu’il sait ne pas devoir faire. Il a besoin qu’on s’occupe de lui, surtout à la crèche où il est fondu dans la masse des autres enfants, et sait qu’ainsi il fera réagir les adultes.

La morsure peut aussi être le signe d’une frustration. Notamment pour les enfants qui ne sont pas habitués à évoluer en groupe, ou sans frère et sœurs. Le partage des jouets, attendre son tour, tout cela est nouveau pour lui, il exprime donc sa frustration en mordant le camarade le plus proche. Une fois adapté à la vie en collectivité, et avec surtout avec l’apprentissage de la parole l’enfant va pouvoir s’exprimer avec des mots, et n’aura plus recours à ces gestes physiques de mordre ou de taper.

En ce qui concerne l’enfant mordu, les pleurs sont souvent plus une manifestation de surprise et de mécontentement que de douleurs.

Pour l’un comme pour l’autre enfant il est important de ne pas dramatiser la situation, car le souvenir de l’enfant sur cette morsure dépendra du sens que les parents lui accorderont. Mais il est important de signaler au mordeur que cela n’a pas lieu de se faire. Et, plus il grandit et surtout si on a le sentiment qu’il met de l’intentionnalité (agressivité) plus il doit être réprimandé voire «puni» (isolé un tout petit moment).

Mais l’important est pour l’adulte témoin de comprendre pourquoi il a fait ça (les circonstances, son caractère) pour adapter sa réaction et pour expliquer à l’enfant mordu.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cet article n'a pas encore suffisamment de votes, soyez le premier à le noter

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Le service de questions-réponses est fermé durant tout l'été, nos experts prenant des vacances bien méritées ! Il ré-ouvrira début septembre. D'ici là, vous pouvez trouver des éléments de réponses au sein de nos articles ou parmi les questions déjà posées par d'autres parents de la communauté mpedia. Nous vous souhaitons un très bel été !