Partager

Allaitement : les apnées de mon bébé sont-elles dangereuses ?

il y a 1 an

Bonjour,

Mon fils de bientôt deux mois fait des apnées pendant les tétées.
J’ai impression d’avoir un débit de lait important qui fait qu’il doit vite avaler et qu’il ne peut pas respirer en même temps. De temps en temps, ça passe à côté (du coup il s’étouffe et tousse) et de plus en plus souvent juste en fin de tétée on entend que ça remonte et là il se met à galérer à respirer pendant une dizaine de secondes, il a l’air bloqué au niveau de la respiration.

Un RGO interne a été diagnostiqué. Les remontées à la fin de la tétée ont-elles un lien avec le RGO ?

J’ai peur qu’il n’arrive pas à s’oxygéner suffisamment d’autant plus que durant sa première semaine il a été constaté des désaturations (brèves et il remontait tout seul). Beaucoup d’examens ont été faits mais rien n’a été trouvé.
En plus de ça il paraît très gêné toute la journée par ces remontées.
Je sais que le manque de maturité des bébés à la naissance peut causer beaucoup de désagréments mais faut-il que je m’inquiète de sa respiration notamment par rapport à l’allaitement ?

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Votre enfant a eu beaucoup d’examens qui étaient normaux, je suis sûre aussi qu’on a bien vérifié sa luette et le fond de son palais et qu’aucune fente palatine simple ne pourrait expliquer des fausses routes (cela se voit en regardant simplement la gorge)

Je pense donc que vous avez raison et que votre débit de lait est trop rapide (flux d’éjection fort et votre bébé régule comme il peut). Vous pourriez utiliser un bout de sien en silicone qui fait un “sas” de régulation de débit. Bien sûr ce n’est pas satisfaisant d’allaiter avec cet écran de plastique mais il faut peser le pour et le contre et si vraiment les tétées sont trop pénibles ça vaut la peine d’essayer .

Bien sûr que les remontées de fin de tétées sont liées au reflux qui est d’autant plus important que l’estomac est plein. C’est physique. Il faudrait donc limiter le volume de la tétée, c’est difficile car les bébés adorent téter longtemps mais là encore il faut peser le pour le contre et dans le cas de bébé qui boit trop et qui reflue il est préférable de donner plus souvent des tétées moins longues. Par exemple en ne donnant qu’un seul sein à chaque tétée. Ainsi, une fois le sein vidé, le bébé peut continuer à se satisfaire de la succion sans augmenter ou très peu la ration de lait avalée .

On peut aussi conseiller de donner la tétée en étant couchée sur le dos et le bébé à plat ventre sur vous. Ainsi le flux de lait du fait même de la pesanteur sera réduit (il ne peut pas jaillir en l’air).

Voilà quelques pistes à essayer mais ce qui est sûr c’est que, aussi désagréable que cela soit pour lui et pour vous, votre bébé ne risque rien. En particulier soyez sans crainte, il ne risque pas de baisse d’oxygénation qui ne survient que pour des apnées très longues.