Partager

Quels sont les risques de ne pas avoir pris d’acide folique enceinte ?

il y a 5 ans

Bonjour,

Je sais que l’acide folique est prescrite en général pour éviter les anomalies du tube neural, est-ce les seules indications ? Si une femme n’en a pas pris, est-ce très risqué d’avoir ce type de malformation ? Est-ce que ces malformations sont décelables à l’échographie ?

La réponse de notre expert

WERNER Andréas Dr
Dr Andréas  WERNER

Bonjour,

Les apports conseillés en acide folique chez l’adulte sont environ de 300 µg/j chez l’adulte et les adolescents, de 150 à 250 µg/j chez les enfants selon la tranche d’âge et de 400 µg/j chez la femme enceinte.

En effet, 7 % des femmes en âge de procréer présentent un risque de déficit en folates. En 2010, 53,5 % des femmes qui ont eu un enfant n’ont pas reçu d’acide folique. Pour les 40,3 % de celles qui ont reçu une supplémentation, dans 64% des situations, la supplémentation a été trop tardive par rapport aux recommandations (2 mois avant et un mois après la conception). Seules 34,2% des femmes ont reçu une supplémentation en période anténatale.

L’acide folique atténue en effet le risque d’anomalies congénitales comme les anomalies du tube neural (ATN), les cardiopathies congénitales, les anomalies des membres, les anomalies des voies urinaires, le rétrécissement du tube digestif inférieur, le bec-de-lièvre et la fente palatine. La supplémentation prévient également le risque d’accoucher prématurément et d’un retard de croissance intra-uterin. .

Il y même des pays ou le folate est automatiquement mélangé avec la farine pour la production de pain. On s’en sert également pour supplémenter les prématurés, qui sont souvent déficitaires.

Le risque en absence de cette prévention reste quand même faible.

Les anomalies tu Spina bifida ou Méningo- et/ou Myelocèle se voient en effet à l’échographie.