Partager

Comment aborder la maladie d’un proche avec un enfant de 7 ans ?

il y a 12 mois

Bonjour,

Je souhaiterais avoir des conseils pour aborder avec mon fils la maladie de ma maman qui a le parkinson.
Je ne sais pas comment m’y prendre sans qu’il culpabilise.
Je sens qu’il doit se douter de quelque chose car depuis quelques semaines son comportement a changé vis à vis de sa grand mère.
Merci pour votre aide.
Bien cordialement.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre Pédiatre Ambulatoire & Past Présidente de l'AFPA
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Je suis désolée pour votre maman et pour vous même et toute la famille qui doit l’accompagner dans ce très long chemin.

Je crois que vous transposez votre propre peine sur votre enfant. Il a 7 ans et votre maman est sa grand-mère. Même s’il l’aime beaucoup, il a plus de distance que vous vis à vis d’elle ou qu’il n’en aurait pour vous même si vous étiez malade. Les enfants savent bien que les grands parents sont vieux, ont des rides et même qu’ils vont mourir un jour. C’est même grâce à cela qu’il comprennent et acceptent peu à peu le sens de la vie. C’est très important pour des enfants d’être confrontés aux réalités de la vie. Les protéger de tout ne les aide pas à affronter les épreuves inéluctables qu’ils rencontreront.

Vous devez lui dire les choses simplement quand l’occasion se présente avec des mots simples et vrais. «  Ta mamie a une maladie qui s’appelle la maladie de Parkinson et qui peu à peu change son aspect physique et son agilité. Elle prend des médicaments, mais même si on peut ralentir la maladie, on ne peut pas l’empêcher complètement et tu vois comme elle devient maladroite, mais elle n’a pas mal et il y a encore beaucoup de choses que nous pouvons faire avec elle. Et aussi nous devons tous l’aider quand elle le souhaite si elle ne peut pas faire des choses ».

Des mots comme cela suffisent à 7 ans et vous répondez simplement et avec franchise aux questions qu’il vous posera s’il en pose ce qui n’est pas du tout sûr. Il vous faut aussi lui expliquez s’il vous voit triste que vous l’êtes car votre maman est malade.

Je ne vois vraiment pas pourquoi il se culpabiliserait… Lui ni personne.

Je vous souhaite bon courage, mais surtout sachez que les enfants s’adaptent à tout du moment qu’on leur parle vrai et en fonction des questions qu’ils posent sans aller au devant.