> GUIDE SANTÉ > Le suivi médical de votre enfant > Les vaccins > Pourquoi 11 vaccins obligatoires ?

Pourquoi 11 vaccins obligatoires ?

de 1 mois à 2 ans
Mémoriser Je vous recommande l'article "Pourquoi les 8 vaccins anciennement recommandés deviennent-ils obligatoires au 1er janvier 2018 ?" sur le site mpedia.fr

Pourquoi les 8 vaccins anciennement recommandés deviennent-ils obligatoires au 1er janvier 2018 ?

Depuis le milieu du XXème siècle, seuls les vaccins contre trois maladies (la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite), étaient obligatoires. Mais à partir du 1er janvier 2018, l’obligation vaccinale va s’étendre à 8 autres maladies (Coqueluche, Haemophilus influenzae b, Hépatite B, MéningocoqueC, Pneumocoque, Rougeole, Oreillons, Rubéole1). Ces vaccins ne sont pas nouveaux : ce sont ceux qui étaient déjà recommandés auparavant. 70 à 90 % des enfants étaient déjà vaccinés par ces mêmes vaccins. L’extension des obligations a été imposée aux autorités par une frange croissante de personnes refusant la vaccination pour eux et leurs enfants. Ils mettent en danger ceux-ci mais aussi leur entourage.  Ils ont oublié l’importance des maladies infectieuses et écoutent des réseaux d’information militant contre la  vaccination et divulguant des allégations non fondées scientifiquement.

Voici les facteurs qui sont à l’origine de cette réforme.

Améliorer le taux de couverture vaccinale

La couverture vaccinale (CV) correspond à la proportion de personnes vaccinées dans une population à un moment donné. Pour qu’un vaccin soit efficace dans cette même population, il faut que la CV soit d’environ 95%. C’est ainsi qu’on obtient une protection collective permettant de protéger à la fois les vaccinés et leur entourage trop fragile ou trop petit pour avoir encore été vacciné.

On note d’ailleurs que c’est une couverture vaccinale élevée qui a permis l’éradication de certaines maladies comme la variole et le contrôle d’autres comme la diphtérie, la polio ou le tétanos, maladies pour lesquelles la vaccination était déjà obligatoire..

Malheureusement, force est de constater que cette couverture vaccinale reste insuffisante pour les vaccins jusqu’ici recommandés. Les chiffres de Santé publique France le prouvent puisque selon eux, chez l’enfant de moins de 2 ans, la couverture vaccinale pour le méningocoque est de 71%, de 79% pour le ROR (Rougeole - Oreillon - Rubéole), et de 88% pour l’hépatite B.

L’augmentation de ces couvertures vaccinales est une priorité de santé publique dans la lutte contre les maladies et épidémies. C’est donc là un des facteurs majeurs justifiant l’élargissement vaccinal à 8 vaccins supplémentaires. 

Lutter contre la résurgence des maladies et épidémies

Directement en lien avec une couverture vaccinale insuffisante, la résurgence d’épidémies et de maladies est un autre facteur expliquant cette réforme. On note effectivement que non seulement certaines maladies persistent, mais également que, faute d’un nombre suffisant de personnes vaccinées, elles réapparaissent et peuvent provoquer de nouvelles épidémies.

C’est notamment le cas de la rougeole, dont on a relevé 23 500 cas entre 2008 et 2015. Cette épidémie a par ailleurs entraîné 1 500 cas de pneumopathie grave, 34 formes neurologiques compliquées avec séquelles graves et 10 décès.

Une fois l’obligation vaccinale élargie à 11 vaccins, le risque de contracter les maladies visées par ces vaccins sera réduit, le risque de transmission aussi et donc les épidémies limitées, voire évitées. Sur le long terme, certaines maladies pourront ainsi être contrôlées, éliminées ou parfois même éradiquées2

[1] Notons qu’au total, avant l’âge de18 mois, cela permet donc une protection contre11 maladies graves, grâce à 4 vaccins faits en 10 injections aux âges suivant : 2-4-5-11-12-16 mois
[2] Une maladie est :
  • contrôlée lorsqu’il ne persiste qu’un petit nombre de cas
  • éliminée lorsque le microbe responsable a disparu chez l’homme mais persiste dans des réservoirs comme les animaux (rage), l’eau (polio)  ou la terre (tétanos)
Sources

Vaccination-info-service.fr

Infovac

solidarite-sante.fr

Santé Publique France

Mémoriser Je vous recommande l'article "Pourquoi les 8 vaccins anciennement recommandés deviennent-ils obligatoires au 1er janvier 2018 ?" sur le site mpedia.fr