Partager

Quand et comment aborder l’absence de son papa ?

il y a 5 mois

Bonjour,

Je suis maman isolée avec ma fille de 2 ans, son père n’a pas souhaité la grossesse et était absent dès le début de la grossesse et ne l’a pas reconnu. Nous n’avons plus aucun contact.
Ma fille aimant beaucoup la lecture commence à associer les paires papa / maman, mamie/papi, etc.
Cette semaine en jouant elle me dit « papa parti »… Je ne sais pas comment le prendre. A quel âge peut-elle vraiment comprendre c’est quoi un papa et se rendre compte qu’elle n’en a pas ? Comment lui répondre ? Merci de votre aide.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

A partir du moment où vous rencontrez des familles avec d’autres enfants votre petite fille comprend ce qu’est un papa et qu’elle n’en a pas. Bien sûr cette compréhension n’est pas raisonnée à son âge mais il est vraisemblable qu’elle est perçue. Il arrive donc en général qu’un petit enfant appelle un monsieur, un grand père, un oncle “papa” il est alors possible de lui dire “non, ce n’est pas ton papa, c’est papi ou tonton ou untel ou monsieur, toi tu n’as pas de papa, car il est parti, il ne te connais pas et tu ne peux pas le connaitre”

Quand elle vous posera réellement la question et vous semblera en mesure de comprendre il vous faudra lui expliquer comment les choses se sont passées. Il sera bien sûr préférable de lui dire “il n’a pas voulu rester car il ne voulait pas avoir d’enfant à  ce moment là” et en aucun cas “il ne te voulait pas”. Si vous avez des photos de son papa ( du temps où vous étiez ensemble) n’hésitez pas lorsque l’occasion se présentera de les lui montrer. C’est bien qu’elle puisse l’imaginer. Car si elle n’a effectivement pas de papa, elle a un père et un enfant a besoin de la présence d’un père dans sa tête même s’il est absent. De même qu’il faudra lui dire ce que vous saviez de lui à l’époque.

Vous savez bien sûr qui est son père. Il sera important quand elle sera plus grande et capable de faire des choix et des démarches (18 ans) de le lui révéler si elle le souhaite.Vous pouvez écrire cela dans une enveloppe qui lui sera remise à ce moment là. En attendant c’est à vous de faire les démarches de recherche en paternité si votre enfant vous parait en avoir vraiment besoin. Cependant ces démarches sont parfois difficiles et toujours très douloureuses en cas de résistance du père et pour y confronter un enfant ou un adolescent il faut être sûr que cela lui soit absolument nécessaire et se faire alors aider dans la décision et les démarches par un psychologue.

Pour le moment votre enfant est très petite et contentez-vous de répondre à ses questions de façon factuelle sans déformer la vérité et sans jugement ni animosité ni tristesse de votre part si possible. Si vous êtes encore meurtrie il serait sans doute aidant pour vous de consulter un(e) psychologue si vous ne l’avez pas fait pendant la grossesse ni depuis la naissance.

Bonne chance à vous deux. Mais ça va bien se passer vous verrez…