Partager

Comment faire de la cantine un moment de convivialité ?

il y a 3 ans

Bonjour,

Ma fille a 6 ans et vient de changer d’école. Elle me rapporte que les encadrants de sa nouvelle cantine crient fort sur les enfants, qu’il leur est interdit de parler et qu’ils sont tous les jours placés près d’enfants de differents âges. Cela m’interroge. En effet, cest le seul temps convivial qui leur est imparti et on les empêche de parler. Ils se regardent sans parler, c’est affreux ! Je suis représentante élue des parents d’élèves, comment aborder le sujet avec ces personnes et quels outils leur apporter ?

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour,

Puisque vous êtes représentante élue des parents d’élèves (et je vous félicite pour votre engagement) vous êtes parfaitement légitime pour aborder la question d’une part avec le directeur de l’école et d’autre part avec les services municipaux de l’enfance puisque je suppose que ces encadrants sont des employés de la mairie comme pour le temps post scolaire (garderie)

Je ne connais pas d’outils spécifiques sur ce sujet du temps de la restauration scolaire. Je pense que vous devriez demander la mise en place d’une réunion avec ces personnes avec les responsables municipaux et voir leur souci (trop d’enfants ? trop de bruit ?) et trouver avec eux (et non pas contre eux) des solutions. La psychologue scolaire pourrait peut-être assister à cette réunion et apporter son éclairage. Ceci en disant ce que vous exprimez ici à savoir que le repas est un temps convivial et qu’on ne peut pas empêcher les enfants de parler. Mais il faut trouver la solution pour les empêcher de crier car c’est un fait que quand beaucoup d’enfants sont ensemble, chacun hausse le ton pour se faire entendre …. Ceci étant le repas ne doit pas durer très longtemps et le vrai temps convivial de détente et de laisser-aller est la récréation qui suit le repas.

C’est pour cela que je ne dirais pas que «c’est affreux». Cela mérite en tous les cas d’en parler après avoir pris l’avis des autres parents sur le ressenti des autres enfants en complément de celui de votre fille. Je suppose que votre fille va mettre du temps à s’habituer à cette nouvelle école et que vous devez l’encourager à accepter les nouvelles règles en l’assurant que vous allez tenter de les faire assouplir.