Partager

Opposition chez ma fille de 3 ans : que faire ?

il y a 2 mois

Bonjour,

Ma fille âgée de 3 ans et demie et agitée en ma présence lors des rendez-vous par exemple chez l’ORL ou pédiatre. Sa petite sœur est parfois présente.

Pourtant, je lui explique qu’il faut être sage etc mais malgré ça une fois sur place, elle s’agite alors qu’avec les grands parents non.

Elle est devenue grande soeur il y presque un an. Nous savons qu’elle est dans une période d’opposition mais cette opposition est plus marquée avec moi.

Auriez-vous des conseils ? Merci.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour madame,

A vrai dire je ne comprends pas ce que vous voulez dire par “agitée” . Si c’est qu’elle refuse de se laisser examiner je pense qu’il vous faut avoir confiance pour elle et le lui montrer en haussant un peu le ton si des explications calmes ne suffisent pas. L’examen médical est quelque chose de très important et, à moins d’avoir un médecin peu bienveillant qui ne sait pas mettre les enfants à l’aise, il vous revient, à vous, de donner à votre enfant confiance en cet examen et d’être assez ferme pour qu’elle l’accepte tel qu’il est, à savoir sans aucun désagrément. Si elle ne l’accepte pas et continue à s’y opposer, il vous faut vous fâcher.

Elle ne fait pas cela avec ses grands parents car on ne se laisse aller vraiment qu’avec les gens que l’on aime le plus, avec qui on est le plus à l’aise et dont on sait qu’on peut les émouvoir plus facilement et même avoir le dessus sur eux et qu’ils vont céder. Avec les grands parents l’enjeu affectif n’est pas le même.

Je pense qu’il n’y a pas que chez le médecin qu’elle s’oppose et je pense que vous ne la voyez pas grandir et êtes sans doute bien trop bienveillants avec elle alors que, à un moment donné, il y a des choses que vous ne devez pas pas tolérer. Par exemple certaines colères qui méritent de votre part de l’indifférence et de la fermeté et certainement pas de céder et de tout excuser.

Bon elle est encore très petite et les colères sont normales mais c’est de votre attitude que dépendra le fait qu’elles se feront de plus en plus rares et courtes ou non.

Bon courage !