Partager

Comment aider un enfant de 4 ans agité ?

il y a 2 mois

Bonjour,

Mon fils de 4 ans est sans cesse en mouvement, il bouge beaucoup, parle beaucoup, a du mal à rester en place et n’écoute aucune consigne. À l’école il commence à être catalogué comme « celui qui n’est jamais sage », et à la maison nous commençons à perdre patience et espoir. Nous essayons d’être à son écoute, de le suivre dans toutes ses activités, mais rien ne change, nous devons répéter les demandes sans compter, et pour parfois aucun résultat. Nous en avons assez de crier et de le punir mais voulons que ça change, pour le bien être de tous.
Comment y parvenir, l’aider à prendre conscience de la situation ? Devons-nous consulter un pédopsychiatre ?
Merci de votre retour.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour,

Votre prise décision est très raisonnable. Vous avez bien raison de ne plus vouloir gronder ou punir ce petit garçon. En effet un enfant instable, agité, opposant, provocateur est toujours un enfant  en souffrance psychologique. Quelque chose qui bouillonne au fond de lui. Le gronder, le punir, lui dire qu’il est vilain est alors lui infliger une double peine. Non seulement il est “malheureux” au fond de lui (mais il n’en a même pas conscience), mais en plus il se fait gronder, et de ce fait perd toute confiance en lui, pense qu’on ne l’aime pas, et s’agite encore plus. C’est un cercle vicieux.

Oui, bien évidemment il vous faut consulter, et au plus vite avant qu’il ne soit complètement mis à l’écart à l’école, et pris en grippe par les enseignants et les autres enfants alors même qu’il doit être encouragé et rassuré. Je vous conseille de voir un pédopsychiatre si vous en trouvez un car il y en a peu en ville. Le plus simple est de vous adresser au CMP (centre médico-psychologique) de votre ville. Il convient que le médecin qui suit votre enfant téléphone pour avoir un rendez-vous vite car souvent il faut attendre plusieurs mois. En attendant vous pourriez déjà commencer par un(e) psychologue libéral(e) que vous indiquera le médecin de votre enfant. Les consultations de psychologue ne sont pas remboursées par l’assurance maladie mais certaines mutuelles le font. Bonne chance à ce petit garçon qui a bien de la chance d’avoir des parents qui ont décidé de le faire aider .