Partager

Comment présenter un nouveau conjoint à son enfant après une séparation ?

il y a 4 ans

Bonjour, je suis séparée du père de mon fils et je me suis remise en couple pendant un peu moins d’un an puis nous nous sommes séparés.

Mon fils appréciait vraiment cet homme et le voyait assez souvent puis nous nous sommes séparés brutalement et sommes restés sans aucun contact pendant presque 3 mois. Lors de la rupture, j’ai expliqué la situation à mon fils en lui expliquant qu’il ne viendrait plus à la maison et qu’il allait rester dans sa maison, sans plus de détails. Il a repété après moi de manière interrogative, j’ai répondu oui mais après ça, il n’a posé aucune question. Il ya 1 mois, nous avons repris contact et avons décidé de commencer une nouvelle relation.Je ne voulais pas que mon fils le revoie pour l’instant. Il l’a vu ce matin par accident. Il a tapé a la porte de la salle de bain en pensant que c’etait moi qui y étais. Puis il est venu dans ma chambre et m’a demandé qui était dans la salle de bain, ensuite il a vu les clés de mon copain et les a reconnues (en disant ‘oooh c’ est les clés de..) ‘J’ai tenté de le distraire et on est allé prendre le petit déjeuner, puis le temps d’aller le dire et d’aller dans ma chambre, il est sorti et tombé nez à nez avec lui. Il avait les yeux brillants, lui a dit’ bonjour ‘ a ensuite sauté dans mes bras et était tout gêné/intimidé et ne voulait pas ou n’ osait pas le regarder. Ils se sont parlés, mon copain avait ramené un cadeau que je comptais lui donner mais donc il lui a donné. Après mon copain est parti et mon fils a pleuré car il voulait le raccompagner. Apres je lui ai demandé si il etait content de le voir il a dit oui. Et m’a posé quelques questions en me demandant si il était parti dans sa maison etc.. Je suis déçue que les retrouvailles se soient passées comme ça. Mon fils est propre et demande toujours pour aller au toilette et la ce midi, en l’espace de 2h il a fait pipi par terre et pipi dans son lit avant la sieste. Il n’avait jamais fait ca. Je lui ai demandé pourquoi il n’avait pas demandé pour aller aux toilettes et il m’a dit ‘je ne sais pas ?’. Qu’en pensez vous ? Que nous conseillez vous ? Merci Merci.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre Pédiatre Ambulatoire & Past Présidente de l'AFPA
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour,

Les enfants acceptent mal les non-dit, les promesses non tenues et les secrets qui n’en sont plus, ils se sentent trahis… A partir du moment où votre ami venait chez vous et y passait la nuit, il y avait de grandes chances pour que les choses se passent comme elles se sont passées. Et c’est ça (ne pas avoit été averti, avoir été mis devant le fait accompli) qui trouble votre enfant au point qu’il vous le signifie par ses «oublis» de pipi. Une fois déjà il s’est attaché à son papa puis vous vous êtes séparés, il s’attache ensuite à cet homme puis ne le voit plus et là il le voit à nouveau sans y être de tout préparé et, de plus, il est dans la salle de bain c’est à dire un lieu très intime dans un foyer. Il a de quoi, vous en conviendrez, être chamboulé. Mais je vous dis cela pour expliquer car rien ne sert de revenir sur ce qui s’est passé, sauf pour en tirer des enseignements pour plus tard.

Vous allez donc lui expliquer où vous en êtes avec ce monsieur, comment vous allez vivre et ce qu’il va se passer dans l’avenir. Cependant j’imagine que, ayant déjà connu un échec avec ce monsieur, vous allez prendre du temps avant de mêler votre enfant à votre relation. Il faudrait être vraiment sûrs de vous (autant que faire ce peu car personne n’est complètement maitre de l’avenir y compris en matière de relation) avant de demander à votre fils d’investir affectivement ce monsieur. Vous, vous êtes adulte et vous éprouvez vos sentiments qu’ils soient positifs ou négatifs. Mais votre enfant lui, a aussi des sentiments qui ne sont pas forcément les mêmes que vous, au même moment que vous et vous lui demandez d’en changer sans qu’il puisse anticiper ni dire quoi que ce soit. C’est difficile pour un enfant. Perturbant. Donc, vivez votre vie comme vous en avez parfaitement le droit et comme vous l’entendez mais n’y mêlez pas votre enfant avant d’être parfaitement sûre que quelque chose de durable se reconstruit. Ce qui ne veut pas dire de tout lui cacher, non, mais de le mettre au courant globalement sans lui demander de s’impliquer beaucoup, lui, déjà.