Partager

Est-il possible qu’une mère et son enfant n’aient pas de lien ?

il y a 9 mois

Bonjour,

Je me permets de vous contacter car je suis le père d’un petit garçon de 4 mois et demi. Il est très bien éveillé, en pleine forme et allaité.
Sa naissance a été compliquée pour sa maman car il est né par césarienne d’urgence et elle n’a pu le voir que le lendemain (tout comme moi). Au début, elle tâtonnait un peu pour s’en occuper mais elle a très vite pris ses aises. Je précise qu’elle est en congé parental et que je suis en télétravail, donc actuellement tous les jours à la maison.
Le souci c’est qu’elle ne ressent, à ce jour, pas de lien avec notre bébé. Nous remarquons depuis un mois que notre fils me sourit beaucoup plus, par exemple dès qu’il me voit arriver près de lui et ceci blesse beaucoup ma compagne car il ne l’a jamais fait avec elle. C’est comme si la présence de sa maman lui était indifférente et que la mienne le rendait joyeux. Il est assez calme avec moi, je peux facilement le poser par exemple sur son tapis d’éveil alors qu’avec ma compagne, il va râler. S’il me voit passer, il me fixera du regard alors qu’il le fait très peu avec sa maman. Je suis très mal à l’aise de cette situation car je vois bien qu’elle attriste ma compagne.
On a l’impression qu’il est beaucoup plus dur avec elle et elle ressent que, sans l’allaitement, notre petit garçon pourrait se passer d’elle.
Elle a déjà entrepris un travail chez une psychologue car cette situation lui fait très mal, elle a l’impression de se donner à 100% pour notre enfant et que malgré ça, j’aurai toujours une meilleure relation avec lui.

Du coup, je voulais savoir s’il était possible qu’une mère qui s’occupe majoritairement (en terme de temps) de son bébé, et qui le fait parfaitement bien, puisse ne pas avoir de lien avec celui-ci ? Est-il possible d’avoir une préférence pour un de ses parents à 4 mois ? Est-il possible que notre bébé n’apprécie pas le temps passer avec sa mère ? Comment pourrait-on l’expliquer et expliquer ces différences?

Merci d’avance.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre Pédiatre Ambulatoire & Past Présidente de l'AFPA
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Monsieur

Tout d’abord je suis ravie de répondre à un papa. Il y en a peu qui posent des questions à Mpedia et je vois là, effectivement, que vous êtes très concerné par votre enfant et j’en suis heureuse pour lui.

Il est bien difficile de vous répondre comme cela par mail sans vous connaitre, sans observer en consultation la maman, vous et le bébé et leur relation et sans pouvoir parler avec la maman. C’est très très très bien que votre compagne ait engagé une psychothérapie.

Je peux répondre OUI à toutes les questions que vous posez en me basant sur la théorie. Oui bien sûr il est possible que le lien entre une maman et son enfant soit difficile à établir, soit froid, technique et sans affect. On voit cela dans les cas de dépression postnatale. Il faut savoir que la dépression postnatale atteint 15 % des mères après la naissance. C’est la complication la plus fréquente des accouchements bien loin devant les complications obstétricales. Voir https://www.mpedia.fr/art-accueillir-son-premier-enfant/

Oui il est possible qu’un enfant soit plus calme plus rassuré plus serein avec un de ses deux parents plutôt qu’avec l’autre. L’angoisse d’une maman, sa dépression, son stress peut, et cela bien sûr malgré elle, se communiquer à son enfant et le stresser lui alors que le papa calme et serein sera plus rassurant. Alors la maman inquiète et déçue sera encore plus stressée et bloquée dans la relation de maternage et un cercle vicieux va s’installer que seule une prise en charge psychiatrique pourra dénouer.

Par contre, ce qui est aussi possible et cela surtout en situation d’allaitement, c’est que le bébé soit complètement englobé dans sa relation à sa maman (comme si “pas né”) et ne la “voit” pas tellement il est collé à elle alors qu’il ‘voit” son papa qui est plus distancié. Ce que vous ne me dites pas c’est si quand l’enfant crie la maman est en capacité de le calmer en le prenant dans les bras. Cela est un signe très important d’attachement. La maman est réduite si je puis dire à ses seins et ses bras et le papa plus à la relation de sourire, jeu et discussion.

Tout cela est bien théorique et je vous encourage à aider le plus possible cette maman, qui a tant besoin d’aide, en la rassurant sur ses capacités à s’occuper de son enfant et donc en l’amenant à consulter quelqu’un qui s’y connait très bien en psychiatrie périnatale. Peut-être est-ce le cas de la psychologue qui la suit. Si non, il existe dans tous les services de psychiatrie ou de maternité des CHU des service dédiés à la psychiatrie périnatale. Votre compagne pourrait y être examinée avec votre bébé et ainsi elle serait rassurée ou traitée selon les conclusions de cet examen.

En tous les cas, il faut aider cette maman et sortir de ce cercle vicieux “mon bébé ne m’aime pas, je suis une mauvaise maman etc…” et votre rôle pour cela, à côté de la psychologue est primordial. Je vois dans le fait que vous écriviez que vous jouez parfaitement ce rôle.

Bon courage à votre compagne