Partager

Comment m’y prendre pour mettre en place un allaitement mixte ?

Dernière question posée le 25/01/2019

Bonjour,

J’arrive à la fin de mon congé maternité et je souhaite mettre en place un allaitement mixte pour ma fille de 3 mois nourrie au sein depuis sa naissance.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour,

Il vous suffira d’introduire des biberons de lait industriel quelques jours seulement avant la reprise du travail. La production de lait s’adaptant à la demande, cela habituera vos seins à être moins souvent vidés. La lactation diminuera naturellement en raison d’une moindre stimulation de vos seins mais aussi du changement de rythme de vie. Remplacez d’abord une seule tétée par du lait industriel, en commençant toujours par celles de l’après-midi car elles sont moins abondantes.

Cela évitera d’engorger vos seins. Petit à petit, vos seins seront moins tendus (au bout de 2 à 3 jours chez certaines femmes, 5 à 6 jours chez d’autres), vous pourrez alors remplacer une autre tétée par un biberon. Il est préférable de conserver les tétées du matin, celles du soir et éventuellement de la nuit car ce sont les tétées les plus abondantes.

Si la lactation diminue trop fortement, vous pouvez :

Tirer votre lait régulièrement lorsque vous n’êtes pas avec votre enfant pour relancer la lactation. Sachez qu’au travail, vous avez le droit à 1 h par jour pour allaiter votre bébé ou tirer votre lait dans une pièce respectant votre intimité et équipée d’un réfrigérateur. Pensez-y dès le jour de la reprise car vous aurez peut-être besoin de soulager vos seins. Le soir, vous pourrez ramener chez vous le lait récolté dans une glacière et ainsi le stocker au réfrigérateur ou au congélateur.

Multiplier les tétées au sein sans donner le moindre biberon les week-ends et pendant vos jours de congé.

Vous reposer. Si vous suivez bien ces conseils , v o u s devriez pouvoir maintenir un allaitement mixte aussi longtemps que vous le souhaitez. Choisissez le lait industriel avec un professionnel de santé. Votre pédiatre notamment vous guidera dans le choix d’un lait premier âge avant la diversification, puis d’un lait deuxième âge dès le début de la diversification. En cas de risque allergique pour votre bébé (si sa mère et/ou son père et/ou son frère et/ou sa sœur ont présenté une allergie prouvée qu’elle soit digestive, respiratoire ou cutanée), il vous prescrira un lait hypoallergénique (HA) vendu en pharmacie.