Partager

Comment diversifier bébé quand il refuse de manger ?

il y a 1 an

Bonjour,

J’ai voulu commencer la diversification à ses 4 mois mais sans succès. À chaque fois il prenait 2 ou 3 cuillerées ensuite c’était la crise de larmes jusqu’à obtenir le sein. Chaque semaine/mois je recommençais à zéro mais j’arrêtais au bout du 3ème jour car il acceptait de moins en moins de manger. Il a 7 mois maintenant et c’est toujours pareil. J’ai l’impression que rien ne lui plait (purées, compotes, brassées, fruits frais, etc). Il est allaité exclusivement donc le biberon il ne connaît pas trop. J’ai l’impression d’être dans une impasse car je ne peux pas le sevrer non plus.

La réponse de notre expert

BRANCATO Sandra, Dr
 Dr Sandra BRANCATO

Bonjour,

Il convient de rester patiente sans avoir d’angoisse ni de stress, pour l’instant votre bébé prend le lait maternel et j’espère qu’il grandit et grossit normalement.

Maintenant, vous êtes peut-être arrivée à une phase de l’allaitement où les choses ne se font plus à la demande, mais plutôt à des heures physiologiques de repas. De plus, il a 7 mois, donc on peut tolérer qu’il pleure un peu sans forcément que cela soit inquiétant ou grave. Ce n’est pas grave d’avoir une crise de larmes.

Vous pouvez l’asseoir à table avec vous, le laisser s’intéresser à ce qu’il peut voir et attraper. Il ne prendra pas peut-être pas de grosses quantités mais il peut goûter tranquillement des légumes mixés, des fruits écrasés et il peut mettre les mains dans la nourriture. Il convient aussi de ne pas attendre qu’il ait trop faim, et puis après une tétée au sein, il peut encore se remettre à table avec vous (c’est plus convivial). Il peut avoir des légumes après la tétée. Il n’y a pas d’ordre établi.

Le rôle de son papa pourrait aussi être de prendre le relais sur la diversification alimentaire.

Enfin, lorsque vous dites : “je ne peux pas le sevrer non plus” : pourquoi ? Si vous avez envie de le sevrer, c’est votre décision, et votre bébé suivra avec quelques jours où effectivement il ne sera pas content mais là aussi, il faut savoir accepter que votre bébé manifeste bruyamment son désaccord. Pour autant, il comprendra votre décision. Maintenant, peut-être que la question est que vous n’avez pas envie de le sevrer… vous devriez en reparler avec votre sage femme ou votre médecin lors d’une consultation pour refaire le point.

Bonne journée.