Partager

Comment annoncer à un enfant qu’on n’est pas son père ?

il y a 10 mois

Bonjour,

Je vous contacte car ça fait moins d’un an que je me suis mis avec une femme qui avait un enfant. Un enfant qui ne connaîtra jamais son père pour les choses qu’il a fait à sa mère. Avec ma femme nous attendons un autre enfant qui lui/elle portera mon nom. Mes questions, c’est que au bout d’un moment l’enfant de ma femme se posera des questions du style « pourquoi il n’a pas le même nom de famille que son frère/sœur ». Et je me demande à quel moment on peut lui expliquer ces choses là. Pourquoi c’est moi qui m’occupe de lui ? Ou est son père ? Et j’aimerais surtout savoir à quel âge on pourrait lui annoncer ? Merci d’avance si vous comprenez ce que j’écris et si vous répondez à mes questions. Bonne journée à vous. Cordialement.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre Pédiatre Ambulatoire & Past Présidente de l'AFPA
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Monsieur,

Bien sûr que je comprends exactement ce que vous dites et la situation. Par contre vous ne me dites pas quel âge a cet enfant ce qui me permettrait d’être plus précise dans ma réponse.

Quoi qu’il en soit je crois que plus tôt on dit à un enfant ses origines mieux c’est.

Tout d’abord parce que quand les parents l’ont dit une fois c’est moins difficile pour eux de le dire d’autres fois (comme un abcès crevé). Ensuite il y a mille et mille occasions de le dire. En regardant des photos par exemple, en ne se faisant pas appeler Papa mais Papa “votre prénom” par exemple (quoi que, si on est sûr qu’il ne reverra jamais son père, “papa” est possible mais est-on sûr qu’il ne le reverra jamais ?) à l’occasion de ses questions sur les noms de famille effectivement.

Le support des photos est un excellent support. Tous les enfants même tout petits à 1 ou 2 ans aiment se voir en photo quand ils étaient bébés et aiment voir la famille. Il est probable que votre femme a des photos de son enfant bébé avec son père. C’est une bonne occasion de lui en parler. Elle n’est pas obligée bien sûr de lui donner des détails sur leur séparation avant qu’il soit en âge de bien les comprendre.  Mais voilà ton père de qui je me suis séparée et qui ne s’occupe pas de toi mais tu portes son nom et si tu veux un jour le voir on verra ensemble comment faire.

En tous les cas il n’y a rien à cacher et je ne vous ne devez pas reculer devant une parole qui dans votre cas est très facile. Tu as un père qui ne s’occupe pas de toi. Moi j’aime ta maman et toi et je veux bien être ton papa David. Il dira vite papa (seul) quand son petit frère (soeur) naitra.

Je vous souhaite une belle famille.