Partager

Arrêt de l’allaitement : cause de ses nuits difficiles à 11 mois ?

il y a 2 ans

Bonjour

Notre fils de 11 mois ne fait toujours pas ses nuits depuis la naissance. Il a avec lui le châle que j’avais quand je l’allaitais. Il ne s’en sépare plus, pourtant l’allaitement n’a pas duré longtemps (2 semaines). De ce fait, je lui laisse pour dormir, il ne peut pas dormir sans. De plus, il a une veilleuse pour s’endormir la nuit avec le son de la mer, les battements du cœur et des étoiles. Il n’a jamais fait ses nuits. Nous sommes épuisés, nous ne savons plus quoi faire. Il a dormi dans notre chambre jusqu’à ses 4 mois puis il est passé dans sa chambre mais rien n’a changé. Nous sommes désespérés, épuisés et à bout de souffle. Nos vies de couple et de famille en pâtissent. Ce petit bout est le dernier d’une fratrie de 4 enfants âgés de 11 ans 9 ans et 4 ans. Cela aurait-il un lien avec l’allaitement arrêté à cause d’un frein de langue non détecté à temps où est-ce autre chose ? Dans l’attente de votre réponse. Cordialement

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Si vous pensez qu’il pourrait y avoir un lien avec l’allaitement arrêté trop tôt, l’important n’est pas qu’il y ait réellement ou non un lien, l’important est que vous l’évoquiez. C’est donc que cet arrêt de l’allaitement vous est resté en mémoire comme quelque chose d’important pour vous. Peut-être que si vous avez allaité les 3 premiers enfants, vous avez ressenti très mal de ne pas pouvoir allaiter celui-ci. Peut-être avez-vous voulu « compenser » par une plus grande attention affective à cet enfant ou peut-être est-ce parce que c’est le petit dernier que vous êtes particulièrement complaisant… Vous voyez il y a beaucoup de « peut-être » et les hypothèses que j’évoque ici sont très hasardeuses puisque je ne vous connais pas.

Je voudrais juste vous faire démarrer une réflexion au sujet de vos liens à cet enfant qui font que vous n’êtes pas en mesure d’avoir à son égard la fermeté qui serait nécessaire à lui faire comprendre que la nuit vous ne souhaitez plus être disponibles pour lui, car la nuit tout le monde doit dormir. Fermeté ne veut pas dire sévérité. Fermeté ne veut pas dire laisser un enfant hurler longtemps dans le noir. Fermeté signifie savoir lui dire «non» quand il le faut dans la journée d’abord, sans s’émouvoir même s’il hurle (ce qui n’exclut pas de le rassurer de la voix ou d’un câlin), savoir dire «non» à ses appels la nuit même si pour cela il faut accepter, la mort dans l’âme, qu’il crie par courts instants ( 5 à 10 minutes). Peu à peu il comprendra et dormira. Mais aucune méthode n’est valable si vous vous y contraignez sans être persuadée de son efficacité…. Il n’y a pas de recette juste une réflexion à mener et la volonté de la faire aboutir…

Vous avez élevé 3 enfants déjà et vous avez une expérience que peu de parents ont, alors … faites-vous confiance!! Mais réfléchissez à l’histoire singulière de cet enfant (aucun enfant n’a la même) : quelle est sa place dans cette famille déjà grande, dans votre couple, comment s’est passé la grossesse, etc … etc … ? Et vous trouverez des pistes pour comprendre pourquoi il est autorisé à vous réveiller ainsi et vous saurez alors quoi faire ….