Partager

N’accepte d’aller sur le pot qu’en ma présence : que faire ?

il y a 10 mois

Bonjour.

J’aimerais avoir vos conseils. Ma fille de 2 ans et demi commence l’apprentissage de la propreté. Avec moi cela se passe très bien, elle sait me dire quand elle a envie et contrôler sa vessie. Le problème c’est qu’elle ne veut faire sur le pot qu’en ma présence. Et même avec son père elle ne veut pas et se retient si c’est lui qui la met. Le 2eme problème est que chez sa nounou elle se retient toute la journée malgré qu’on lui explique qu’elle peut faire dans la couche si elle ne veut pas du pot. Elle ne se laisse aller que lors de la sieste l’après midi. Je crains qu’elle ne se pose des problèmes d’infection si ça continue. Nous ne savons pas comment lui faire comprendre que c’est important qu’elle ne se retienne pas.
Avez vous des conseils ? (Détail qui peut avoir son importance : je suis enceinte de 7 mois).
Merci d’avance.

La réponse de notre expert

WERNER Andréas Dr
Dr Andréas  WERNER

Bonjour,

Dans votre question vous ne parlez uniquement des urines. Je ne sais pas comment se passe la propreté avec les selles.

Essayez de l’encourager avec douceur. Ne rentrez pas dans une relation conflictuelle à ce sujet même si cela vous énerve. C’est la première fois dans sa vie que vous ne pouvez pas gagner et votre fille est dans une position de force.

Proposez régulièrement d’aller aux toilettes et imposez à heures régulières.

Repérez les moments où elle fait ses selles, afin de la mettre sur les WC à ce moment-là. Profitez du reflexe gastro-colique et mettez-la sur les toilettes directement après les repas.

A son âge, elle préfèrera peut-être aller sur les toilettes avec un réducteur plutôt que sur le pot. Dans ce cas il est important de le mettre devant le WC un petit tabouret pour qu’elle puisse poser ses pieds. Il est très difficile de pousser avec les pieds dans le vide ou en équilibre sur des lunettes d’adulte. Laissez des livres à sa disposition, qu’elle puisse regarder des images en attendant ses « commissions ».

Surtout pas de disputes, pas de menaces. Félicitez-la si elle y arrive, mais n’exagérez pas et ne montrez pas trop comment c’est important pour vous. Ne vous inquiétez pas concernant les infections urinaires. Le fait de se retenir ne correspond pas à un grand risque de faire des infections urinaires. Il ne faudra surtout pas prêter trop d’attention à ce comportement aux risque de le renforcer.

Restez patiente…

L’arrivée de votre deuxième bébé est bien évidemment un facteur de stress supplémentaire pour votre grande.

N’hésitez pas à consulter un pédopsychiatre avec votre demoiselle si vos difficultés persistent.