Partager

Fait de nouveau ses selles dans sa culotte à 3 ans et demi, que faire ?

il y a 3 ans

Bonjour,

Mon fils de 3.5 ans qui est propre totalement depuis ses 2.5 ans (l’apprentissage de la propreté c’était très bien passé), recommence à faire ses selles à la culotte depuis 15 jours, je sais que ça peut cacher quelque chose. Il va à l’école depuis l’année dernière et à fait sa deuxième rentrée cette année, pas de souci. Nouvel élément familial, je suis enceinte de 4 mois… Je lui parle le soir quand on est à la douche, il me répond qu’il ne le fera plus, mais en vain. Il me dit qu’il a mal au ventre, mais il n’a rien. Je commence à me fâcher maintenant, et lui ai remis la couche pour voir s’il réagissait… il a rigolé et ceci n’a pas l’air de le déranger. Je suis un peu désemparée sur la solution à mettre en place.

La réponse de notre expert

WERNER Andréas Dr
Dr Andréas  WERNER

Bonjour,

Après un an de propreté diurne et nocturne (je suppose, que propreté totale signifie qu’il n’a également plus de couche la nuit), votre fils n’est plus du tout dans l’apprentissage de la propreté. Il présente donc une vraie encoprésie secondaire.

J’entends bien que vous êtes enceinte mais la raison la plus fréquente pour ce genre de trouble reste la rentrée scolaire. Les enfants se réveillent le matin à la bourre, déjeunent vite, on s’habille, on se brosse les dents, dix minutes de télé pendant que papa se rase et que maman se maquille et c’est parti pour l’école. Je sais que je caricature, mais ceci correspond assez souvent à la vérité.

Et évidemment, personne ne «fait caca» à l’école, assis entre deux filles, le zizi à l’air, sans aucune intimité, avec une ATSEM qu’il connaît à peine, qui lui essuie (ou essuie même pas) les fesses. Avouez que ça ne donne pas envie d’y aller.

Contrairement au pipi on peut tout à fait se retenir assez longtemps pour l’émission des selles. Et surtout, en bien se retenant, on ne ressent même plus le besoin d’y aller. Donc le soir, quand il revient de l’école, il n’a même plus envie et préfère jouer (ou pire, encore les écrans !!!).

Constipation / encoprésie

En se retenant les selles au dessus du bouchon fécal deviennent liquides et coulent sans qu’il se rende compte et salissent le slip. En plus, le jour où il se libère de son bouchon, (parce que ça finit quand même par sortir), il risque d’avoir mal et de se faire une fissure anale, et on rentre dans un cercle vicieux. Car évidemment, quand vous avez fait quelque chose de douloureux, vous évitez de le refaire. Mais contrairement à la «plaque du four» que vous ne touchez plus, l’émission des selles est difficile à éviter à moyen terme.

«J’ai mal, donc je me retiens. Quand je ne peux plus mon caca est encore plus gros. Donc j’ai encore plus mal. Donc je me retiens encore plus etc. ». Il faudrait l’aider alors que l’exonération des selles n’est pas douloureuse. Il s’agit d’un processus assez long. Vous auriez besoin d’un laxatif, d’une adaptation de ses repas, d’une augmentation de l’activité physique.

Faites bien vérifier par son médecin qu’il n’a pas de fissure anale ou d’autres raisons organiques de se retenir. Vous seriez prévenu ainsi, avec fissure le traitement est plus long.

Pédagogie

Lisez un livre pour enfant à ce sujet. J’aime particulièrement l’histoire de la petite taupe, qui se demande, qui lui a fait caca sur la tête.

Ne rentrez pas dans une relation conflictuelle à ce sujet même si cela vous énerve. C’est la première fois dans sa vie que vous ne pouvez pas gagner et votre fils est dans une position de force.

Proposez régulièrement d’aller aux toilettes et imposez à heures régulières. Réveillez-le au moins une heure avant de partir à l’école, pour qu’il ait le temps d’y aller avant le départ. Évitez la concurrence déloyale, ce n’est pas télé (écrans) ou toilettes.

Repérez les moments où il fait ses selles, afin de le mettre sur les WC à ce moment là. Profitez du réflexe gastro-colique et mettez le sur les toilettes directement après les repas.

Avec un réducteur il est important de mettre devant le WC un petit tabouret pour qu’il puisse poser ses pieds. Il est très difficile de pousser avec les pieds dans le vide ou en équilibre sur des lunettes d’adulte. Laissez des livres à sa disposition, qu’il puisse regarder des images en attendant ses «commissions».

Mais surtout pas de disputes, pas de menaces. Félicitez le si il y arrive, mais n’exagérez pas et ne montrez pas trop comment c’est important pour vous.

Ne soyez pas pressée de le mettre à l’école dans l’après midi. Il est mieux chez sa nourrice, pour faire sa sieste, son caca et pour jouer tranquillement. Il passera assez d’après-midis à l’école à partir de la grande section, alors laissez le grandir tranquillement si cela est possible pour vous pour des raisons financières.

N’hésitez pas à consulter un pédopsychiatre avec votre jeune homme si vos difficultés persistent.

Liens utiles

https://www.amazon.fr/petite-taupe-voulait-savoir-avait/dp/2841138038