> Grossesse > Guide santé > Ce qu'il faut proscrire > Femme enceinte, alcool et grossesse
Femme enceinte, alcool et grossesse
Alcool pendant la grossesse
de 1 Trim à 3 Trim
Mémoriser Je vous recommande l'article "Conséquences de la consommation d'alcool sur le développement du bébé" sur le site mpedia.fr

Conséquences de la consommation d'alcool sur le développement du bébé

En consommant de l’alcool, du tabac ou de la drogue pendant sa grossesse, la future mère fait courir des risques à son bébé qui peuvent aller jusqu’à la mort in utero du bébé. L’alcool représente un danger pour le fœtus mais aussi pour le développement de l'enfant. Le meilleur moyen de le protéger est de cesser de boire de l’alcool...

Les conséquences de la consommation d'alcool

Les conséquences de l’alcool sur la grossesse sont connues depuis peu. Les nombreuses études menées ces dernières années ont démontré le risque de malformation due à l’alcool en cas d’intoxication chronique mais aussi le rôle que pouvait avoir l’alcool sur le système nerveux central du bébé, même en cas de consommation modérée. L’ensemble des anomalies constatées est essentiellement lié à l’extrême facilité du passage de l’alcool à travers le placenta.

Le fœtus se trouve exposé à la même alcoolémie que sa mère, mais il va mettre plus de temps qu’elle à éliminer l’alcool car il ne dispose que de faibles capacités enzymatiques hépatiques. L’alcool vient alors interférer avec les étapes de multiplication des cellules cérébrales et la migration des neurones.

Si l’intoxication alcoolique chronique, quelle que soit son importance, a fait la preuve de sa nocivité, l’effet des alcoolisations aiguës (fête bien arrosée) pourrait lui être supérieur. La maman doit donc faire attention aux alcoolisations de fin de semaine alors que la grossesse débute et n’est pas encore connue.

La future maman doit s’abstenir de toute boisson alcoolisée durant sa grossesse car les relations entre l’importance de l’intoxication et ses complications ne peuvent pas être réellement appréciées. En effet, tout comme chez la mère, les effets de l’alcool sur le fœtus sont variables, probablement en raison de facteurs génétiques.

Si la future maman a un doute sur le contenu d’une boisson, celles qui contiennent de l’alcool et sont contre-indiquées pendant la grossesse sont signalées par un logo qui figure sur la bouteille.

Astuce
Sept bonnes raisons de ne pas boire pendant la grossesse
  1. L’alcool diminue le poids de naissance des nouveau-nés, le retard de croissance extra-utérin s’installant au 2ème trimestre de la grossesse et pouvant être associé à une naissance prématurée.
  2. L’intoxication chronique est responsable d’une embryofœtopathie alcoolique, caractérisée par des anomalies crâniofaciales pouvant être visibles à l’échographie et donnant un faciès particulier au nouveau-né. Ces modifications persistent pendant l’enfance et évoluent ensuite à l’adolescence.
  3. Le nouveau-né peut présenter un syndrome de sevrage avec hyperexcitation, troubles de la succion et troubles du sommeil qui persistent quelques semaines.
  4. Dans la petite enfance, le développement psychomoteur est lent (retard à la marche, au langage) et par la suite interviennent des retards scolaires avec souvent, une baisse du quotient intellectuel.
  5. D’autres anomalies sont possibles : malformations cardio-vasculaires, cérébrales, squelettiques (main, pieds, doigts, etc.), urogénitales....
  6. La consommation modérée d’alcool est, pour sa part, responsable d’un ralentissement des processus neurocomportementaux. Peuvent être observés des troubles de l’attention, une hyperactivité, des difficultés d’apprentissage de la lecture et de l’écriture.
  7. Le risque d’avortement spontané est multiplié par deux (surtout en cas d’intoxication aiguë).
Haut de page
Experts
Article publié le 12/06/2012 Mis à jour le 30/06/2015
Sources

Le grand Livre de la grossesse édité par les Editions Eyrolles écrit par le Collège national des gynécologues et obstétriciens français sous la direction du Professeur Jacques Lansac, édition 2012/2013.

Mémoriser Je vous recommande l'article "Conséquences de la consommation d'alcool sur le développement du bébé" sur le site mpedia.fr