> GUIDE SANTÉ > Le suivi médical de votre enfant > Les vaccins > Vaccins contre des maladies disparues

Vaccins contre des maladies disparues

Mémoriser Je vous recommande l'article "Pourquoi vacciner contre des maladies qui ont presque disparu (telles que la Diphtérie, le Tétanos, la Poliomyélite) ? " sur le site mpedia.fr

Pourquoi vacciner contre des maladies qui ont presque disparu (telles que la Diphtérie, le Tétanos, la Poliomyélite) ? 

Les programmes de vaccination à large échelle ont démontré leur efficacité dans le contrôle de nombreuses maladies. Cependant, cette lutte n’est jamais terminée, la vaccination doit se poursuivre afin d’éviter toute résurgence de ces maladies. L’amélioration des conditions d’hygiène a pu jouer un rôle pour diminuer la fréquence de certaines maladies comme le typhus ou la tuberculose. Pas pour ces trois maladies. Elles sont devenues exceptionnelles. Mais de nombreux exemples montrent que la baisse de la vaccination est suivie de résurgences dans des pays à hygiène pourtant constante. Par exemple pour le tétanos : la bactérie vit dans le sol, la maladie continuera donc toujours d’exister. La Diphtérie, la Poliomyélite, évitables par la vaccination sont encore fréquentes dans plusieurs pays. Deux enfants non vaccinés sont récemment morts de Diphtérie en Belgique et en Espagne. Les personnes qui voyagent peuvent les attraper et les transmettre. D’une façon générale, nous vivons mieux, plus longtemps parfois au prix de traitements qui n’existaient pas avant. Cela veut dire que des malades fragiles vivent de plus en plus au milieu de nous : grands prématurés, cancéreux, maladies chroniques, sujets âgés qui doivent aussi être protégés par la vaccination de leur entourage lorsqu’ils ne peuvent pas l’être eux même.  Il est donc important de continuer à se protéger et de protéger les autres contre les maladies évitables par la vaccination. 

La diphtérie

La diphtérie est une maladie bactérienne transmise par des gouttelettes de sécrétions émises lors d’éternuements ou de toux. Dans des cas plus rares, la diphtérie est transmise par le contact avec les mains ou des objets souillés. La maladie commence par une simple angine mais de graves complications peuvent rapidement apparaître. Des membranes se forment dans la gorge, empêchent la circulation de l’air et peuvent conduire à une asphyxie. Le microbe de la diphtérie, le bacille diphtérique, émet aussi une toxine qui peut provoquer des paralysies au niveau des yeux, des membres inférieurs, affaiblir le cœur ou entraîner parfois une maladie hémorragique. La vaccination permet de se protéger contre cette maladie. 

Le tétanos en France

Un enfant de 8 ans a été infecté par le tétanos à Tours fin juillet 2015. Malgré la présence d’un certificat de vaccination Diphtérie-Tétanos-Poliomyélite (DTPolio) dans le carnet de santé de l’enfant, aucun anticorps n’a été détecté dans ses analyses. Les spécialistes doutent beaucoup de l’authenticité de ce document qui pourrait n’être qu’un certificat de complaisance, aucune véritable vaccination n’ayant été effectuée. La justice est saisie de cette affaire. En France, les cas d’infection par le tétanos avant 30 ans sont exceptionnels, la vaccination D, T, Polio étant obligatoire. Ces vaccinations sont recommandées à 2, 4 et 11 mois avec des rappels à - 11-25-45-65 ans puis tous les 10 ans- . La vaccination contre le tétanos permet une protection optimale contre cette maladie. Néanmoins, suite à une baisse des vaccinations, 95 cas de tétanos dont 26 décès ont été constatés entre 2005 et 2014 en France. Dans la majorité des cas, il s’agit de patients de plus de 50 ans insuffisamment vaccinés.(1)

La poliomyélite

La poliomyélite est due à des virus contractés en ingérant de l’eau ou des aliments contaminés. Le plus souvent, l’infection par ces virus n’entraîne aucun symptôme. Les virus de la poliomyélite peuvent toutefois provoquer des paralysies des membres et entraîner d’importantes séquelles motrices. La vaccination contre la poliomyélite, une maladie virale qui peut entraîner d’importantes séquelles motrices, est obligatoire. Cette maladie aurait pu disparaitre si la vaccination n’avait pas diminué dans certains pays. 

Mémoriser Je vous recommande l'article "Pourquoi vacciner contre des maladies qui ont presque disparu (telles que la Diphtérie, le Tétanos, la Poliomyélite) ? " sur le site mpedia.fr