Partager

Séparation : mon fils de 6 ans ne veut plus aller chez son père

il y a 5 mois

Bonjour,

Je vis seule avec mon fils depuis ses 4 mois. La présence de son père a été en discontinue. Depuis septembre 2020 (mon fils a 6 ans maintenant), son père le prenait un we sur deux (contre une journée par semaine avant depuis ses 3 ans). Mon fils ne veut plus aller chez son père qu’une fois par mois depuis Janvier 2021 car il préfère être avec moi, dans notre maison. Il m’a relaté et j’ai constaté des faits chez son père qui mettent mon fils en difficulté et que mon fils me relate. Nous n’avons pas de jugement. J’ai pris le parti de répondre à la demande de mon fils (malgré les sms haineux et violents de son père). Ai-je pris la bonne décision ?

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Je comprends combien cette situation est difficile pour votre enfant et pour vous. C’est justement pour que les choses soient à peu près claires que, dans les situations de séparation, il est important qu’il y ait un jugement et des règles à respecter. Je vous encourage donc à saisir la justice des enfants et à clarifier le mode de garde.

Ensuite si votre enfant vous rapporte des faits qui le mettent en difficulté ou en danger chez son père il convient alors de déposer une information préoccupante auprès des services de protection de l’enfance qui se trouvent au conseil départemental.

Evidemment ces procédures sont très lentes et si vous pensez que votre fils souffre de la situation il est important de l’aider au plus tôt. Vous pouvez en parler tout d’abord au médecin qui le suit. Il pourra vous conseiller un(e) psychologue mais ces prises en charge ne sont pas prise en compte par la sécurité sociale et sont assez onéreuses.

En dehors de ces procédures officielles, il m’est bien difficile de savoir si vous avez bien fait ou pas. Je n’ai pas assez d’éléments pour juger et je ne suis pas juge d’ailleurs. Je suppose que, comme toutes les mamans, vous faites au mieux pour votre enfant. Ecouter ce qu’il a à dire d’abord est très important. Essayer de voir ce qui est de la réalité ou de ses craintes d’enfant. Essayer d’établir un dialogue avec son père et de lui expliquer la situation. Comprendre qu’un enfant a besoin de son père même si vous n’êtes pas en accord avec lui. Mais je suppose que vous avez déjà fait tout cela et que vous avez pris la décision qui vous semblait la plus adaptée.

Bonne chance à votre enfant.