Partager

Se réveille toutes les 2h à 14 mois : que faire ?

il y a 2 ans

Bonjour,

Je suis maman de 2 enfants, un grand de presque 9 ans et d’un petit de presque 14 mois.
Le soucis est avec ce petit dernier pour les nuits… Car avec des nuits pas terribles difficile d’être vraiment à fond pour affronter les journées.
Petit dernier dort donc avec moi depuis sa naissance la nuit, allaité jour et nuit avec beaucoup de réveils. Ces journées sont assez rythmés, debout environ 7h petit déjeuner on accompagne le grand à l’école on fait un tour dehors on marche (pas encore possible d’aller dans les lape vu le contexte). Il joue ensuite à la maison ou comme il peut, enfin surtout comme il veut ! Puis mange aux alentours de 11h15 et dort vers 12h30 jusqu’à 14h30 /15h toujours dans le lit à côté du mien après une petite histoire et ne s’endort qu’en ma présence. Il arrive en général à dormir d’une traite pour sa sieste. Peu de temps après son réveil il fait un petit goûter puis on retourne chercher le grand à l’école. Il est très content de retrouver son frère. Souvent nous allons au square prendre l’air puis nous rentrons. Et le soir est bien rythmé aussi. Douche repas ect…
Couché entre 20h15 et 20h30 il s’endort rapidement aussi après histoire et ma présence pour s’endormir. Petite veilleuse musicale et sucette aussi.
La plupart du temps il dort 3h30 environ d’affilée (donc 1er réveil autour de minuit) sans se réveiller puis après c’est le début d’une très longue et courte nuit. Il se réveille ensuite toutes les 2h et se rendort soit au sein soit avec la sucette ça c’est quand tout va bien. Et la c’est une bonne nuit car il se réveille pas vraiment ! Mais je ne sais pas ce qui fait que chez lui tout va bien ou tout va mal ! Il lui arrive souvent de se réveiller toutes les heures et parfois de rester réveillé pendant 2/3h la nuit sans vraiment parvenir à se rendormir. Il fini dans le grand lit le reste de la pénible nuit.
Je n’arrive pas à le mettre vraiment dans son lit la nuit il hurle et cela peut durer très longtemps pour avoir tenté plusieurs fois. J’ai l impression qu’il a faim parfois car il m’arrive aussi de lui donner une compote dans la nuit et il arrive ensuite à se rendormir 3h. Il mange pourtant super bien en journée.
Le message est très long excusez moi c’est pour être le plus précis possible !
La fatigue commence à être vraiment pesante avez-vous des solutions ?
Merci d’avoir pris le temps de lire.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre Pédiatre Ambulatoire & Past Présidente de l'AFPA
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Je comprends que vous devez vivre seule avec ces deux enfants. Car à aucun moment vous n’évoquez un papa ni un compagnon ou compagne. Il est certain qu’être seule impliquée dans l’éducation de deux enfants est lourd. Je ne sais pas non plus d’un point de vue pratique où vous couchez votre enfant. J’ai l’impression de comprendre que c’est dans son lit puisque vous vous relevez souvent (à minuit puis toutes les 2h) pour lui remettre sa tétine ou lui donner le sein ou en désespoir de cause une compote, et que parfois même il ne se rendort pas sauf si vous le mettez dans votre grand lit.

Si vous lisez toutes les nombreuses situations de Mpedia qui décrivent cette situation vous saurez qu’il y a une seule chose à savoir et 2 solutions et que c’est à vous de choisir.

La chose à savoir est que personne n’a besoin de manger la nuit. Un enfant est à 4 repas à 4 mois et il doit y rester. Manger la nuit (et le lait maternel un aliment aussi calorique que le lait) fait grossir et, de plus, donne de très importantes caries dentaires. Votre enfant prend votre sein comme un doudou. Je vous félicite vraiment pour cet allaitement si long. Cependant il me semble que vous n’avez pas vu venir ce moment où votre sein est devenu un doudou…

La première attitude la plus “économique” est de continuer ainsi et de mettre votre enfant dans votre lit au premier réveil. Viendra un jour où il dormira dans son lit. Il y a beaucoup de familles et de cultures où les petits dorment avec les parents.

La seconde attitude est plus “douloureuse” pour tout le monde mais la plus efficace. Elle met en jeu la fermeté qui doit prévaloir avec la bienveillance à toute éducation d’enfant. C’est à dire expliquer à votre enfant après être allée le voir bien évidemment et l’avoir apaisé (sans lui donner le sein) que c’est la nuit que VOUS, vous avez besoin de dormir et que vous ne reviendrez pas le voir. Puis il vous faut accepter ses hurlement quelques minutes avant de revenir le voir et de le laisser à nouveau ainsi de suite. Si vous finissez par céder et le prendre avec vous il ne comprendra vraiment rien et se dira qu’il a eu tout à fait raison de crier.

Voilà il vous faut choisir entre ces deux attitudes, en trouver une intermédiaire peut-être, celle qui correspond le plus à votre système éducatif en dehors du sommeil, à votre capacité ou non à supporter de frustrer votre enfant.

Quand il y a deux parents c’est plus facile car ils s’aident et se soutiennent l’un l’autre et le couple est prioritaire sur l’enfant ce qui donne de la force aux décisions. Et l’enfant est sensible à cette cohésion parentale. Les parents souvent partagent les nuits.

Bon courage à vous Madame.