Partager

Comment gérer les angoisses d’un enfant de 13 ans ?

il y a 9 mois

Mon fils a 13 ans, je m’inquiète car il est très angoissé par beaucoup de choses la maladie, la mort, les guerres… Il est hypersensible, pleure facilement. Il a ses amis de maternelle mais ne crée pas d’autres amitiés. Nous avions déménagé mais avons du revenir au bout de 6 mois, il déprimait et ses notes chutaient.

Il s’intéresse à beaucoup de choses, surtout l’astrologie et regarde des vidéos sur plein de sujets sans arrêt. Il ne sait rien faire d’autre. Il est bon élève mais se contente de la moyenne depuis la 5ème. Il trouve ça ennuyeux. Il est prétentieux. Il ne supporte pas que l’on change ses habitudes, ou être en retard, cela peut même le faire pleurer.

Qu’en pensez-vous ? Je pensais à des troubles autistiques, mais une amie m’a parlé de précocité. J’ai oublié de vous préciser qu’il n’a jamais supporté le contact même bébé. Cela l’insupporte. Bébé, il pleurait dès que je le prenais dans mes bras.

Merci pour votre réponse.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour,

En aucun cas je ne me permettrais de vous donner ici une piste diagnostique sur la personnalité de votre enfant (trouble du spectre autistique) ou sur son niveau intellectuel (précocité), deux tableaux qui d’ailleurs peuvent, dans certains cas, être liés. Le diagnostic repose sur des entretiens avec un psychiatre et parfois sur des tests de personnalité et/ou de niveau de performances intellectuelles fait par un psychologue clinicien.

Par contre, je retiens de la description que vous faites de votre enfant effectivement sa grande anxiété qui le gène beaucoup dans sa vie (relationnelle y compris en famille puisqu’il a fait re-déménager toute la famille, investissement scolaire, repli sur soi …) Je retiens aussi sa souffrance puisqu’il pleure dès qu’il ne maitrise plus quelque chose. Tout cela nécessite absolument une évaluation psychiatrique et je ne saurais que trop vous encourager à l’amener consulter.

Cela va l’angoisser de rencontrer quelqu’un qu’il ne connaît pas et il va sûrement refuser. Il va falloir vous faire aider par son médecin et voir avec celui-ci quel serait le psychiatre d’adolescent le plus approprié. Pour convaincre votre adolescent, vous pourriez arguer de toute cette souffrance qu’il ressent dans les situations difficiles pour lui, et lui dire qu’on peut certainement l’aider à vaincre ses angoisses pour vivre mieux.