Partager

Comportement différent de l’aîné : comment faire accepter l’arrivée de bébé ?

Dernière question posée le 01/06/2017

Bonjour,

Notre fille de trois ans est grande sœur depuis deux mois et depuis deux mois son comportement a totalement changé. Elle, si douce et calme, est devenue bruyante, colérique, sans gêne, parle mal, nous répond, etc… Nous ne la reconnaissons plus. Nous prenons le temps pourtant de lui expliquer presque chaque jour que l’arrivée de son frère ne change rien à l’amour que nous lui portons. Nous lui disons que cette situation n’est simple pour personne et que nous devons chacun prendre nos marques et que tout ira bien. Mais malgré cela, notre petite fille ne semble être rassasiée d’amour et de réassurance. Chaque jour a son lot de bêtises, de crises, de cris, de colères. Elle s’amuse à me taper et ne prend pas au sérieux nos interventions. Comment devons-nous réagir face à ce refus d’obtempérer ? Devons-nous lui édicter des règles à suivre par exemple pour la rassurer ? Cette situation devient difficile pour nous en dépit de notre calme. Devrions-nous consulter un spécialiste ? Est-ce que cela finira pas passer ? J’ajoute qu’elle ne fait absolument aucun cas de son frère et qu’elle devient insupportable notamment lorsque je m’occupe de lui. Merci de votre aide.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Évidemment que non l’arrivée de son frère ne change rien à l’amour que vous lui portez, sauf que cela est une donnée très théorique et que votre petite fille de 3 ans est, à son âge, incapable de mentaliser, de symboliser et de relativiser et que le fait est, dans sa réalité à elle, que cette naissance a tout changé de sa vie ! Vous aurez beau dire et faire et expliquer tout ce que la raison vous amène à expliquer : sa réalité est celle-là et elle est déstabilisée et en colère ! Très en colère ! Vous ajoutez à cela qu’elle a 3 ans et que tout enfant de 3 ans, frère ou pas, entre en opposition systématiquement et supporte très mal toute frustration, et vous avez tous les ingrédients de la situation difficile dans laquelle vous vous trouvez. Je ne vois pas pourquoi vous iriez consulter pour quelque chose qui est tout à fait normal. Alors oui, armez-vous de patience et de bienveillance, mais aussi de fermeté. Cessez de raisonner et d’expliquer sans cesse, une fois suffit, reposer sans cesse les règles (qui, oui, rassurent), ne relevez pas toutes les bêtises ni les provocations (seulement les plus graves et celles que vous êtes bien obligée de voir, pour les autres, faites semblant de n’avoir rien vu, rien entendu). Souriez quand elle vous tape comme si c’était un jeu, laissez-la faire ses colères seule, continuez à redoubler d’attention pour elle, ménagez lui des temps pour elle seule, continuez à lui dire que pour vous aussi c’est compliqué, faites la participer (sans l’obliger) au soin du bébé, confiez-le à sa garde le temps d’aller chercher quelque chose, responsabilisez-la et en même temps câlinez-la etc… et patientez… Courage tout est normal ! Lisez mpedia.