Partager

Fait des crises à 22 mois en cas de frustrations : que faire ?

il y a 4 mois

Bonjour,

Mon bébé fait des crises/frappe lorsqu’il est frustré, que faire ?

J’ai une petite fille de 22 mois.
Depuis toute petite elle a un caractère bien affirmé et elle sait ce qu’elle veut mais depuis peu elle fait des crises de pire en pire.
Elle se roule par terre lorsqu’elle n’est pas contente.
Crie ou hurle si on lui dit non ou si elle s’impatiente.
S’énerve si on ne la comprend pas, elle devient rouge et contracte ses bras.
Jette ses jouets si elle n’arrive pas à faire son puzzle ou faire qq chose.
Nous griffe ou nous frappe et elle s’est mordue car elle était frustrée qu’on lui dise non et est très fatiguée.

A chaque fois on essaye de la calmer.
On lui parle doucement.
On la prend dans nos bras.
Et lorsque l’orage est passé on lui explique les choses.
Elle comprends car si elle nous a fait du mal elle nous embrasse, alors qu’elle n’est pas câline, et nous fait des doudouces pour s’excuser.
Mais la voir se mordre m’a fait mal au cœur et m’inquiète…
Pouvez-vous me donner des conseils ? M’aider ?
Et puis avec ce confinement elle sort moins aussi…
Merci 😊😊

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Votre petite fille, qui d’ailleurs, n’est plus du tout un bébé mais une enfant est tout à fait normale. Je trouve très intéressant que vous ayez employé ce mot de “bébé” qui montre que, manifestement, vous ne la voyez pas grandir… Or ces colères montrent bien qu’elle grandit et ne se soumet plus comme un bébé à vos décisions (quand vous dites “non” ou imposez quelque chose) et aux “décisions” de son environnement  (ne pas arriver à faire quelque chose). Elle ne supporte pas la frustration car jusqu’à présent (étant bébé) il n’y a pas eu beaucoup de frustrations, en tous les cas, son développement mental ne lui permettait pas de les ressentir comme telles. Sa personnalité se construit, sa volonté s’affirme et c’est bien que dans ces domaines elle soit pourvue, cela lui sera utile dans la vie. Mais des frustrations s’opposent à sa seule volonté et elle doit adoucir sa volonté pour les tolérer. C’est ce que va lui apprendre la vie : on ne peut pas tout décider, on ne peut pas tout avoir… Et c’est ce que vous allez lui apprendre avec douceur, bienveillance et fermeté.

Continuez comme vous faites et surtout soyez très calmes et rassurants par votre calme. Pointez sa colère “oh là là tu es en colère, c’est difficile pour toi de ne pas accepter ça… réussir ça… je comprends, allez calme toi” mais continuez ce que vous êtes en train de faire en la laissant se calmer seule ou bien sûr si elle l’accepte dans vos bras.

Lisez Mpedia.