Partager

Covid-19 : quand l’enfant peut-il retourner à l’école ?

il y a 2 mois

Bonjour,

Je me permets de vous écrire ce message en espérant avoir une réponse.
Je suis citoyenne française. Je vis actuellement en Algérie. Mes enfants sont à dans une école française à Alger. Je suis parent élu membre du conseil d’école.
Je vous écris dans le cadre du protocole de retour en classe des enfants contaminés à la Covid-19. Notre protocole exige une éviction de l’enfant (et fratrie) pendant 14 jours avec au retour un test PCR négatif ou une sérologie (Igm) négative.

Or, il y a des enfants qui se sont vus refuser le retour après 6 semaines d’éviction car leur test PCR est toujours positif et leur taux Igm également.
Je vous sollicite pour savoir si cette démarche est justifiée vu que j’ai pu lire sur certains articles de revues scientifiques que ces deux tests (PCR et Igm) pouvaient rester positifs longtemps après l’infection sans pour autant que le sujet demeure contagieux. Je souhaiterais également savoir si ces 14 jours ne sont pas trop longs ; le protocole du ministère de l’éducation prévoit une éviction de 10 jours.
Cette situation est extrêmement stigmatisante pour l’enfant qui se voit privé d’école. Les parents sont également dans le désarroi total.
Je vous remercie pour le temps que vous consacrerez à ma requête. En espérant avoir une réponse de votre part.
Cordialement.

La réponse de notre expert

WERNER Andréas Dr
Dr Andréas  WERNER

Bonsoir,

Votre questionnement est tout à fait justifié.

Contrairement au test anti génique, les tests PCR peuvent rester positifs pendant des semaines.

La contagiosité d’une infection avérée à SARS-CoV2 persiste pendant 7-10 jours, selon le variant. Un isolement de 14 jours peut donc sembler raisonnable, le test PCR et/ou sérologique avant réintégration ne l’est cependant pas. Un test anti génique pourrait se justifier suivant une réflexion scientifique.

Je doute cependant que ma réponse changera quoi que ce soit au raisonnement dans un cadre éducation nationale.