Partager

Fais-je bon usage du porte-bébé ?

il y a 8 mois

Bonjour,

J’utilise depuis la naissance de ma fille un porte-bébé d’inspiration mei-tai pour la porter en ventral.
Je commence à m’interroger sur le passage au dos, surtout lorsque nous faisons une longue balade. Ayant lu beaucoup de choses anxiogènes sur l’asphyxie du nourrisson, mais ayant aussi vu plein de parents porteurs plus expérimentés porter en dorsal des bébés plus petits, je m’interroge : quels sont les critères (âge, capacité de mouvement, tonus) qui permettent de juger sur l’on peut porter sur le dos, donc hors de la vue, son bébé, lorsque l’on n’est pas un porteur expérimenté ?

Par ailleurs, depuis qu’elle a 3 mois environ elle a tendance à gesticuler dans le porte-bébé si elle est éveillée (bouge les jambes, appuie sur les bras pour cambrer le dos, tourne la tête dans tous les sens bien sûr), mais sans pour autant pleurer ou gémir.
Comment faire la différence entre un bébé mal installé qui cherche à changer de position et un bébé qui est simplement remuant ? (Si elle s’endort et que je resserre le nouage à ce moment elle ne se réveille pas et ne se plaint pas).

Merci de vos éclairages.

La réponse de notre expert

WERNER Andréas Dr
Dr Andréas  WERNER

Bonsoir,

Au cabinet je recommande un portage ventral durant la période l’attachement, donc les premiers 4-6 mois. Pour les longues balades n’hésitez pas à vous relayer avec papa pour le portage.

Après 6 mois les bébés se retournent très souvent d’une manière autonome du dos vers le ventre et le risque de mort inattendu du nourrisson (MIN) réduit très rapidement.

Durant les périodes d’éveil il est effectivement intéressant de laisser votre bébé en motricité libre, dans vos bras ou sur un tapis d’éveil.

Réservez le portage pour les phases de sommeil (sieste), pour des phases d’agitation pour la calmer ou dans les périodes ou vous êtes obligée de vous déplacer en ayant besoin de vos bras.