Partager

A partir de quel âge peut-on proposer des morceaux ? De quelle taille ?

Dernière question posée le 13/11/2013

Bonjour,

Mon enfant a 8 mois et demi, puis-je d’ores et déjà lui proposer des morceaux ? Si oui, de quelle taille ?

La réponse de notre expert

BOCQUET Alain, Dr
 Dr Alain BOCQUET

Bonjour,

Vous pouvez donner à votre fils de 8 mois et demi des biscuits et des croûtes de pain (morceaux de pain de 5 à 8 cm de long sur 2 à 3 cm de large environ, comportant surtout la croûte du pain et un peu de mie).

Les dents importantes pour la mastication sont les 8 molaires. Les 4 premières n’apparaissent généralement pas avant l’âge de 1 an, et les 4 dernières généralement entre 2 et 3 ans. Cependant, même en l’absence des molaires, votre fils peut manger des aliments en morceaux comme des légumes ou des fruits, cuits ou crus, en
choisissant des morceaux qui ne soient pas trop durs (limiter la pomme par exemple), ou des morceaux de fromage assez mous : l’enfant mâche avec ses gencives en l’absence de molaires. La taille moyenne des morceaux sera d’environ 1 à 2 cm sur 1 à 2 cm, mais vous pouvez aussi proposer quelques petits pois bien cuits à condition que votre fils sache les mâcher.

Il est conseillé de présenter ces petits morceaux dans une petite assiette placée devant votre fils pour qu’il les prenne avec ses doigts et les porte lui-même à sa bouche. Ce n’est pas vous qui devez lui donner, mais lui qui doit les prendre avec ses doigts. Cependant, il faut prendre la précaution de ne pas mélanger purée et morceaux dans la même assiette, sinon il fera mine de s’étouffer : il faut donner la purée à la cuillère, et il prendra séparément les morceaux avec les doigts.

Il est conseillé de mettre votre fils à table avec vous, pour que son repas soit plus convivial et qu’il soit encouragé à manger un peu comme vous.

Il est recommandé de ne pas attendre pour l’introduction des morceaux d’une part et des textures moins lisses pour les purées et compotes d’autre part. On a montré que des enfants de 15 mois qui n’avaient reçu des aliments grossièrement mixés qu’après 10 mois étaient plus difficiles ensuite. Les orthodontistes insistent sur la nécessité de donner des morceaux sans retard pour permettre un bon développement des maxillaires.