Partager

Comment mon bébé est-il accueilli dans un service de néonatalogie ?

Mis à jour le 31 mai 2016

1

Ici, tout est mis en œuvre pour réduire au maximum les sources de stress pour votre nouveau-né – lumière trop vive, nuisances sonores, manipulations trop fréquentes – et pour vous permettre de rester le plus possible présents à ses côtés.

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Le temps des premiers soin

Dans un service de néonatalogie, votre bébé est confié au pédiatre-néonatalogiste et aux infirmières puéricultrices aidées des auxiliaires de puériculture. Quand votre bébé arrive dans le service, vous êtes invités à patienter à l’extérieur le temps que l’équipe médicale et soignante l’installe dans sa couveuse et lui prodigue les premiers soins. Il peut notamment avoir besoin qu’on lui pose une perfusion ou qu’on le mette sous oxygène. Les professionnels font toutefois en sorte que les parents puissent s’approcher de la couveuse de son bébé. Avant d’entrer dans le service on vous demandera de vous laver soigneusement les mains et/ou d’utiliser un gel hydro-alcoolique et vous devrez revêtir une blouse. Dans certains services il est demandé, en plus, de mettre une coiffe et des sur-chaussures.

Un environnement adapté

Dans le service de néonatalogie, chacun veille à respecter le bon développement de votre enfant qui peut être perturbé par une lumière trop vive ou un environnement trop bruyant. Les stores peuvent être baissés et les éclairages diminués. S’il est né prématurément, votre bébé peut encore avoir besoin d’obscurité. C’est pourquoi l’équipe soignante dépose un drap épais sur sa couveuse qu’elle pourra progressivement remplacer par un drap plus léger.

Votre bébé, qui porte juste une couche, est confortablement positionné, lové au milieu de draps enroulés sur les côtés de la couveuse. Ainsi, il ne se sent pas perdu dans un espace sans limite, mais « contenu » de tous côtés. On s’attache à réduire le niveau des alarmes sonores des appareils électriques, à parler le plus bas possible pour ne pas le gêner dans son sommeil ou encore à limiter le nombre de manipulations. Quant à vous, parents, on vous réserve une place très importante lors des soins notamment. On vous encourage, si l’état de l’enfant le permet, à le prendre contre votre peau pour maintenir sa température corporelle, le réconforter et faciliter la mise en place des liens d’attachement.

A savoir

Quels appareils peuvent entourer votre bébé ?

Selon son état de santé, votre bébé est entouré d’un nombre plus ou moins important d’appareils comme le scope qui permet de surveiller ses battements de cœur et sa respiration : des électrodes sont posées sur votre bébé et reliées au scope par des câbles. Des tracés de différentes couleurs apparaissent sur l’écran de la machine.

L’infant flow aide votre bébé à respirer à l’aide d’un masque posé sur son nez.

Quant à la pompe à perfusion et au pousse-seringue, ils permettent de le nourrir et de lui délivrer des médicaments de façon précise et programmée.

Pour que votre bébé se maintienne à une température idéale, une sonde est fixée sur sa peau afin de régler automatiquement la température de la couveuse.

Et en pratique ?

 

Il existe un programme de soins individualisés destinés aux nouveau-nés prématurés qui s’appuie sur une observation attentive du bébé et de ses comportements. Ce programme s’appelle le Nidcap®, le « Neonatal individualized developemental care and assessment program ». En répondant ainsi à ses besoins particuliers et en réduisant les sources de stress autour de lui, on cherche à garantir au bébé un développement optimal.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cet article n'a pas encore suffisamment de votes, soyez le premier à le noter

Nidcap : http://www.perinat-france.org/upload/grand-public/bebe/documents/nidcap_chu_MPL.pdf

Guide à l’usage des parents, « Comprendre et mieux connaître le bébé prématuré« , Livret d’information réalisé par l’équipe de néonatalogie du CHRU de Montpellier

American academy of pediatrics. Caring for your baby and young child: birth to age 5, Bantam Books. 2004. 752 pages

Le grand Livre de la grossesse – Collège national des gynécologues et obstétriciens français – direction J.Lansac – Editions Eyrolles 2012/2013

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Le service de questions-réponses est fermé durant tout l'été, nos experts prenant des vacances bien méritées ! Il ré-ouvrira début septembre. D'ici là, vous pouvez trouver des éléments de réponses au sein de nos articles ou parmi les questions déjà posées par d'autres parents de la communauté mpedia. Nous vous souhaitons un très bel été !