Partager

Néonatalogie, qu’est ce que c’est ?

Mis à jour le 31 mai 2016 Dr Patrick ROBILLARD

1

Dans la maternité où vous allez accoucher, vous entendrez peut-être parler du service de néonatalogie. Quels bébés y sont accueillis et quel personnel soignant y rencontre-t-on ?

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Les motifs d’hospitalisation en néonatalogie

A l’hôpital, le service de néonatalogie accueille les bébés qui ont besoin de soins médicaux particuliers : les nouveau-nés prématurés, les bébés qui ont contracté une infection, ceux qui ont développé une jaunisse (ictère), ceux dont la mère a été traitée pendant la grossesse (diabète, hypothyroïdie, etc.) ou encore ceux qui présentent une malformation. La prématurité est la cause la plus fréquente d’hospitalisation en néonatalogie.

Les professionnels de santé

L’équipe médicale et soignante est composée de pédiatres néonatologues, d’infirmières puéricultrices et d’auxiliaires de puériculture. Pour devenir néonatologue, le médecin doit avoir passé au moins deux semestres dans un service de réanimation néonatale au cours de son internat en pédiatrie et avoir obtenu son diplôme d’études spécialisées complémentaires en néonatalogie.

La répartition des couveuses

Les couveuses peuvent être réunies dans une seule pièce ou être réparties dans des box de deux ou trois, ou isolées en cas d’infection.

Quelles maternités disposent d’un service de néonatalogie ?

Les maternités sont classées en trois types : type I, type II et type III.

Les services de néonatalogie n’existent que dans les maternités de type II et III. Les bébés qui ont des difficultés à s’alimenter ou bien qui ont contracté une infection à la naissance peuvent être pris en charge dans une maternité de type II. Les maternités de type III qui disposent d’une unité de réanimation néonatale sont les seules en mesure d’accueillir les grands prématurés.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Haute autorité de santé (HAS), Grossesses à risque : orientation des femmes enceintes entre les maternités en vue de l’accouchement, recommandations de bonne pratique, décembre 2009.

 

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Plus que 6 questions disponibles aujourd’hui