Partager

Utilisation d’huiles essentielles sur mon bébé de 9 mois

il y a 7 mois

Bonjour,

Je suis assez inquiète car lors des rhumes de mon bébé, j’ai coutume de lui appliquer sur la poitrine une huile de massage (« huile atchoum » de la marque Néobulle) recommandée à partir de 3 mois. Cependant, je viens de voir sur votre site que les huiles essentielles sont fortement déconseillées pour les bébés. Je m’inquiète donc d’avoir mis mon bébé en danger. Y aurait-il des exceptions où l’on pourrait en utiliser dès 3 mois ? Le cas contraire, connaissez-vous les risques d’une exposition précoce aux huiles essentielles ?

Voici la composition du produit : Huile végétale de Noyaux d’Abricot et de Jojoba, Huiles essentielles de Thym linalol, de Ravintsara, d’Eucalyptus radié, Huile végétale de Tournesol, Extrait huileux de romarin, présents naturellement dans les huiles essentielles : citral, geraniol, limonene, linalool.

Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

La réponse de notre expert

WERNER Andréas Dr
Dr Andréas  WERNER

Bonjour,

Vous faites bien de poser cette question.

Pour les huiles essentielles il n’y a effectivement pas d’études prouvant la moindre efficacité, mais malheureusement pas non plus d’études prouvant l’innocuité de ces produits.

Le fait de déclarer un produit “naturel”, le fait que le fabricant (dont le premier objectif reste d’ordre pécuniaire et non pas humanitaire) déclare l’âge minimum d’utilisation à 3 mois, n’en fait pas une preuve scientifique.

Pour vous donner un exemple : vous avez des crèmes pour l’eczéma “naturelles” à base de graisse de castor, qui marchent bien. Cette efficacité repose essentiellement sur la concentration très élevée de cortisone dans la graisse de castor.

Donc “naturel”, “bio”, “végan” etc. ne veut pas automatiquement dire “non nocif”.

Je ne suis pas inquiet pour votre bébé, car vous n’en mettez pas tous les jours et vous n’avez pas commencé à la naissance. Je vous recommande cependant d’appliquer les recommandations de bon sens et de suivre la médecine fondée sur des preuves scientifiques et de donner le moins possible de “produits” de parapharmacie ou de compléments alimentaires.

Voici les conseils pour éviter un maximum de rhume :

  • Allaitez votre bébé le plus longtemps possible.
  • Si vous arrivez bien à laver le nez et que le sérum physiologique rentre dans une narine et ressort par l’autre, vous n’avez pas besoin d’utiliser un mouche-bébé en plus. En règle générale : sérum physiologique ; en cas d’obstruction importante : sérum hypertonique.
  • Lavez le nez toujours avant les repas et le coucher.
  • Évitez tout tabagisme passif.
  • Évitez la collectivité (grandes surfaces, réunions, crèche collective, halte-garderie).
  • Respectez le calendrier vaccinal pour votre enfant. Avec les tout-petits, réfléchissez en début d’hiver si vous ne voulez pas vous faire vacciner contre la grippe pour ne pas la transmettre à votre bébé.
  • Sortez-le plus possible en balade dans la journée, et tous les jours (en parc ou forêt, pas dans les magasins).
  • Aérez sa chambre toute la nuit. Il dormira mieux et sera moins malade.