Partager

Sevrage tétées de nuit et réveils, comment gérer ?

il y a 10 mois

Bonjour,

Il y a quelques temps, j’ai décidé d’arrêter les tétées la nuit (mon fils tétait encore la nuit pour se rendormir et il s’endort encore au sein le soir). Depuis, quand il se réveille la nuit, je n’arrive pas à le calmer sans le prendre dans les bras et encore il se tord et se jette en arrière. Je ne sais pas s’il souffre ou si c’est juste pour manifester sa frustration. C’est très éprouvant pour moi, est-ce que ça va passer ? Comment puis-je l’aider ? Merci.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre Pédiatre Ambulatoire & Past Présidente de l'AFPA
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Vraiment un très grand bravo à vous d’avoir stoppé ces tétées de nuit ! En effet personne ne doit manger la nuit… dès 4 à 6 mois. D’ailleurs cela est très nocif pour les dents et la première cause de caries dentaires de l’enfant. C’est très mauvais aussi pour le sommeil de l’enfant et… celui des parents.

Non votre enfant n’a évidemment mal nulle part sauf… »au coeur ». En effet il a du mal avec la frustration de votre sein. Comme un enfant de 14 mois a mal « au coeur » à toutes les frustrations. Je comprends que ce soit éprouvant pour vous mais on ne peut pas faire l’économie quand on élève un enfant de lui imposer des frustrations. Alors il faut l’accompagner gentiment, allez le câlinez, dites-lui que le sein la nuit c’est fini et je vous promets que peu à peu il ne va plus se réveiller.

S’il y a un papa qui vit avec vous, c’est le moment qu’il agisse. Vous, vous avez fait votre boulot de mère allaitante en vous levant pendant de longs mois le nuit. À lui de jouer maintenant en se levant pendant quelques nuits pour expliquer à son enfant et le rendormir.

Mais tout va aller bien, vous allez voir. Votre bébé est en train d’apprendre qu’on n’a pas toujours tout, tout de suite dans la vie.