Partager

Quel lait choisir pour traiter ses régurgitations à 3 mois ?

il y a 3 mois

Bonjour,

Mon fils de 3 mois a beaucoup de régurgitations (fréquentes et abondantes) depuis sa naissance. Nous avons consulté plusieurs pédiatres/médecins qui nous ont diagnostiqué un RGO mais plutôt d’ordre physiologique car la courbe de poids est normale. Tous les jours ne sont pas égaux, il traverse parfois des “crises” ou il régurgite énormément, se tord, pleure, suivi de plusieurs jours d’affilée ou ça semble aller mieux (moins de pleurs, moins de régurgitations), puis de nouveau crise.

En termes de lait (artificiel exclusivement depuis sa naissance), il a démarré au Galia Calisma 1. Vers ses 4 semaines, nous avons testé le Galia AR qu’il n’a pas supporté (il refusait de boire), et le Galia Gest qu’il arrivait à boire mais qui n’a fait qu’empirer ses régurgitations et il semblait très mal le digérer (il se tordait dans tous les sens tout le temps). On est repassé à Galia Calisma +magicmix pour épaissir mais à cette époque le reflux a encore empiré. Vers 8 semaines, nous avons donc avec le médecin fait un test d’éviction aplv sous nutramigen (le seul symptôme étant les reflux mais de mon côté terrain allergique important). Nous avons tenu 7 jours pour ce test car il refusait de boire à cause du goût et cela n’a pas eu d’impact sur les reflux. La seule amélioration que nous avons constaté est qu’il semblait mieux digérer ce lait, il ne se tordait pas et était plus facile à porter (car en temps normal lorsqu’on le porte pendant les biberons il est très nerveux, raide, il se cambre et met souvent la tête en arrière). Etant donné qu’il n’avait aucun autre symptôme, le médecin a conclu qu’il n’avait pas d’APLV. Nous sommes repassés à Galia Calisma + Magimix.

Jusqu’à ses 9-10 semaines certaines “crises” étaient difficiles à passer (pleurs constants jour et nuit, position verticale tolérée seulement). Depuis 2-3 semaines cela semble aller un peu mieux, moins de pleurs et de tortillements. Toutefois, il régurgite encore beaucoup et à distance des biberons (jusqu’à 3-4h après). Cela le réveille la nuit ou en journée. Il y a des jours ou il se tord encore beaucoup et pleure pendant et après les biberons. Mais comme il continue de prendre du poids, on nous dit de patienter…

On aimerait quand même tester un nouveau changement de lait car cette situation est persistante et dure à vivre. Mais on ne sait plus trop pour quelle option opter (on épaissit deja le Gallia avec du Magicmix) donc y a-t-il un intérêt à tester un autre lait AR (que le Gallia AR) ? On se posait aussi la question du lait de chèvre infantile, dont on nous a parlé. Il semble plus digeste, et certains de nos amis nous ont dit qu’ils avaient vu une amélioration sur les reflux de leur bébé. Notre médecin actuel nous a déconseillé le lait de chèvre car pas conforme nutritivement parlant. De mon côté j’ai l’impression que ces laits (type Capricare et Caprea nouvelle formule avec DHA) remplissent les critères requis d’après ce que je peux lire de leur composition. Toutefois, avec toutes ces informations contradictoires (entre ce qu’on peut lire et l’avis de ce médecin en particulier) on ne sait plus trop à quoi s’en tenir.
C’est pourquoi j’aurai aimé votre avis d’expert, s’il y a un intérêt à changer de lait dans notre situation pour viser une amélioration, si oui quel type de lait, et votre avis sur les laits de chèvre en particulier.

En vous remerciant mille fois pour votre aide !

La réponse de notre expert

BOCQUET Alain, Dr
 Dr Alain BOCQUET

Bonjour,

En raison de l’importance des douleurs et de l’inconfort, et de la poursuite de régurgitations souvent importantes et tardives, il semble important de rechercher à nouveau une allergie aux protéines du lait de vache, d’autant plus qu’il y a un terrain allergique familial. La durée du test (1 semaine) est trop courte pour évoquer un effet thérapeutique, mais vous aviez quand même noté une nette amélioration du comportement. Le goût des hydrolysats de protéines bovines comme le Nutramigen n’est pas excellent et d’assez nombreux enfants le refusent pour cela.

Votre médecin a raison de vous dire que le lait de chèvre, tel quel, n’est pas adapté à l’alimentation d’un petit nourrisson. Mais vous avez aussi raison de penser que les laits infantiles à base de lait de lait de chèvre respectent la réglementation européenne des laits infantiles et sont tout à fait adaptés pour l’alimentation d’un bébé. Cependant ils ne conviennent pas pour alimenter un bébé allergique aux protéines du lait de vache en raison des très fréquentes allergies croisées, et de la gravité de l’allergie aux protéines du lait de chèvre.

Vous devriez essayer un lait à base de protéines de riz hydrolysées, qui de plus existent sous forme AR : Modilac riz AR (0 – 6 mois) et Novalac riz AR (0 – 36 mois). Ces produits sont très efficaces et permettent une bonne croissance. Le Modilac contient du DHA et de l’ARA à bonnes doses, alors que le Novalac contint une dose correcte de DHA mais une dose très insuffisante d’ARA. Le Modilac est mieux accepté par les enfants qui préfère son goût, les protéines étant moins hydrolysées.