Partager

Pourquoi pleure-t-il avant de s’endormir à 3 mois ?

Dernière question posée le 26/02/2021

Bonjour,

Depuis environ 3 semaines et sans évènement particulier, mon petit garçon de bientôt 3 mois hurle avant de s’endormir.
J’essaie de le coucher dès les premiers signes de fatigue mais dès qu’il est dans son lit il se met à pleurer, je reste à côté de lui en le caressant et en lui chantant une berceuse, mais les pleurs deviennent de plus en plus intenses. Je finis donc par le prendre dans mes bras au bout de quelques minutes et là c’est très difficile de le calmer, il hurle malgré le fait d’être bercé, il refuse le sein et finit par s’endormir parfois au bout de quelques heures enfoui contre moi.
Par contre lors de ses réveils nocturnes il se rendort sans aucun problème dans son lit, qui est à côté du notre.
Cette situation nous laisse totalement désemparés car nous ne savons pas quoi faire pour l’aider.
Je précise par ailleurs que même si nous essayons de l’endormir dans les bras d’emblée, il peut avoir des pleurs intenses de la même manière.
Je vous remercie pour votre aide.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonsoir Madame,

C’est sûr que à 3 mois la plupart des bébés ont besoin d’être endormi dans les bras. J’aurais donc tendance à vous conseiller de ne pas essayer de l’endormir dans son lit en le laissant pleurer tout en étant près de lui à la caresser. Autant le prendre bien évidemment car il doit bien se demander pourquoi en étant toute à côté vous ne le prenez pas.

Par contre et à l’inverse s’il hurle dans vos bras alors là je ne vois vraiment pas pourquoi vous le gardez au bras. Puisque ça ne le calme pas, si ça se trouve ça l’énerve même et pour vous ce doit être intenable d’avoir dans les bras un bébé qui hurle. Dans cette situation il vaut bien mieux le poser et le laisser seul ! Quitte à le reprendre un quart d’heure après s’il hurle toujours. Certains bébés ont vraiment besoin de crier pour s’endormir.

Donc faites au mieux… Mais surtout ne vous énervez pas et n’insistez pas pour le calmer s’il hurle dans les bras.