Partager

Ne ne rendort qu’en cododo à 14 mois : que faire ?

il y a 1 an

Bonjour,

Je suis à bout de fatigue, mon fils a 14 mois et ne se rendort que si nous le remettons dans le cododo et cela malgré nos multiples tentatives de lui parler, lui expliquer calmement depuis ses 9 mois. En ce moment, il reste même éveillé comme s’il pensait être le matin.
Son rituel dodo est bien en place, bain, biberon, livre, câlin et berceuse. Il s’endort assez bien dans son lit, avec la veilleuse, pour la sieste aussi (une sieste à 13h, la sieste du matin est supprimée depuis quelques jours). Papa travaille en 3×8, cela devient compliqué les réveils nocturnes. Nous sommes morts de fatigue et sous tension. Comment le rassurer et l’aider à avoir un sommeil plus apaisé ? En plus, il ne souhaite que maman pour le dodo. Il ira chez la nounou à partir du mois d’octobre, j’ai très peur que ce soit compliqué pour la sieste aussi.

Merci d’avance pour votre réponse.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre Pédiatre Ambulatoire & Past Présidente de l'AFPA
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Je comprends parfaitement votre petit garçon qui ne peut dormir que près de vous et qui a bien l’habitude que vous alliez le chercher quand il crie. Je n’ai pas d’autre solution à vous proposer que de le laisser crier une fois que vous êtes allés le calmer et le câliner un peu. Bien sûr c’est difficile et bien sûr ce n’est pas satisfaisant de laisser hurler un enfant. Cependant je lis que vous n’en pouvez plus, que cette situation est éreintante pour le papa , vous êtes donc bien obligés de trouver un compromis sage entre la bienveillance totale où votre enfant obtient immédiatement ce qu’il veut (aller dans le co-dodo) et votre tranquillité de sommeil à vous (et à lui aussi à terme). Ce compromis passe par la fermeté. Vous n’allez pas le laisser hurler pendant une heure le premier soir mais par tranches de 10 à 15 minutes en revenant chaque fois. Il va y avoir 3 ou 4 nuits très difficiles mais je vous promets que si vous êtes convaincus (en général on l’est quand on est épuisés) vous serez convaincants. Le sommeil s’apprend par l’éducation comme beaucoup d’autres comportements et l’éducation passe souvent par la fermeté et la frustration. Ce n’est facile pour personne enfant comme parents mais c’est nécessaire.

Par ailleurs la veilleuse n’est pas forcément une bonne chose. Il est important que les enfants comprennent les signaux de la nuit et le noir en est un. C’est beaucoup plus tard (vers 2-3 ans) que les enfants ont peur du noir et, à ce moment là, une lumière dans le couloir ou une pièce proche est plus efficace qu’une veilleuse.

Bon courage à vous.