Partager

Mon fils de 4 mois a toujours des coliques ?

Dernière question posée le 23/08/2021

Mon fils a 4 mois, je l’allaite exclusivement et il a toujours des coliques. Parfois ça se calme mais ça revient toujours. J’ai arrêté de manger tout ce qui était à base de lait de vache. Légère amélioration. Nous avons essayé le Débridat, la calmosine, les massages, les différentes positions… J’en viens à me demander s’il n’a pas un problème ou si mon lait n’est pas mauvais. Le médecin et la PMI me disent qu’il faut attendre, que son système digestif est encore immature.

Je précise qu’il boit toujours entre 8 à 10 fois par jour, qu’il boit très vite à s’en étouffer. La nuit il peut boire 3 ou 4 fois.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre Pédiatre Ambulatoire & Past Présidente de l'AFPA
 Dr Catherine SALINIER

On accuse trop souvent tout pleur du nourrisson comme étant du à la digestion et on appelle cela des coliques. Or un nourrisson a beaucoup d’autres raisons de pleurer à commencer par le besoin d’être pris dans les bras et câliné ou d’être occupé (jouer, discuter, aller se promener, etc.) Et, chez les bébés allaités, on a tendance à répondre trop souvent à ces cris pas le sein immédiatement ce qui, effectivement, peut le nourrir en excès et entrainer des troubles digestifs d’inconfort.

Je suppose que le médecin de la PMI a éliminé toute autre cause possible de pleurs chez votre bébé (reflux, cause non digestive) et qu’elle le trouve en très bonne santé. Je suppose aussi que vous avez discuté avec elle de votre moral à vous qui avec un bébé qui pleure tout le temps doit être, à juste titre, mis à rude épreuve ce qui ne facilite pas, on le conçoit facilement, le calme et la sérénité nécessaire à consoler un bébé. Par ailleurs je note que vous dites que votre bébé boit goulûment à s’en étouffer. Il est probable que vous avez beaucoup de lait et un réflexe d’éjection trop fort. Un sein très plein contient du lait peu gras mais très sucré. Ce sucre fermente et donne effectivement des douleurs à type de coliques (c’est souvent associé à des selles très liquides vertes et acides, mousseuses, irritantes).

Pour la première hypothèse je vous conseille de ne plus répondre systématiquement par le sein à tous les cris de votre enfant. Je vous propose de prendre un peu de recul par rapport à ses pleurs. Il a maintenant 4 mois et peut commencer à «apprendre à attendre» un peu. En particulier la nuit 3 à 4 tétées me semblent tout à fait excessives en nombre et vous pouvez, à son âge, attendre 10 à 15 minutes de pleurs pour signifier à votre bébé qu’il doit perdre cette habitude d’avoir immédiatement le sein dès qu’il a un micro-réveil entre deux cycles de sommeil. Il n’est pas question de le laisser hurler longtemps, bien sûr, mais juste de lui donner une petite chance de se rendormir seul. Tout dépend bien sûr de sa croissance et de son poids mais je pars du principe que tout va bien de ce côté là auquel cas 10 tétées à 4 mois sont excessives. Je suppose que le médecin de la PMI a pris en compte votre moral et vous a conseillé de bien vous reposer quand votre enfant dort et de vous faire aider au maximum (Papa, grands-mères, amies…).

Pour la deuxième hypothèse je vous conseille de donner 2 ou 3 fois le même sein en suivant à 2 ou 3 tétées successives. En effet plus le sein est vide et plus le lait qu’il contient est gras et sera moins irritant pour l’intestin. De plus cette méthode réduira le débit d’éjection et votre bébé pourra réguler sa déglutition sans s’étouffer. Bien sûr si votre enfant continue à téter sans déglutir c’est que le sein est vide et vous devez donner l’autre (il est rare de nourrir sur un seul sein à chaque tétée à 4 mois sauf à avoir effectivement beaucoup de lait).

En tous les cas je peux vous assurer que votre lait est bon car rien n’affecte la qualité du lait des femmes. Vous pouvez sans problème manger ce que vous voulez car aucun aliment n’est reconnu comme cause de douleurs digestives chez le nourrisson. S’il avait une allergie au lait de vache via votre lait l’amélioration aurait été très nette à votre éviction.

En tout cas ce qu’on appelle communément «coliques» cède habituellement à 3 mois.

Les pleurs excessifs au-delà sont à considérer sous un autre angle plus comportemental et vous devez revoir ça avec le médecin de la PMI et éventuellement la psychologue de la PMI pour vous aider à supporter cela car un bébé qui crie beaucoup, c’est très éprouvant pour une maman.

Bon courage et vous verrez il va vite grandir et vous apporter mille joies qui éloigneront cette mauvaise période.