Partager

Se réveille la nuit à 4 ans pour nous demander si on va la réveiller le matin, que faire ?

il y a 3 ans

Bonjour,

Ma fille de 4 ans ne cesse de nous demander si on va la réveiller le lendemain, et ce plusieurs fois d’affilée… Cela ce passe au coucher, au moment de faire le bisous et de dire bonne nuit elle pose la question, nous lui répondons oui inlassablement, et elle redemande quand même… Maintenant elle se réveille même la nuit pour nous le demander…
J’ai essayé de comprendre pourquoi elle demande ça, parce que le matin on la réveille sans aucun problème, ou parfois elle se réveille seule et nous retrouve dans la maison. A aucun moment elle ne s’est réveillée sans nous trouver…
Je ne sais plus quoi faire pour qu’elle soit rassurée la dessus et qu’elle arrête de nous réveiller la nuit pour ça…

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre Pédiatre Ambulatoire & Past Présidente de l'AFPA
 Dr Catherine SALINIER

Bonsoir Madame,

Votre enfant traverse une petite période d’anxiété de séparation. C’est sa façon à elle d’exprimer qu’elle se demande ce qu’il se passe quand on dort (cette perte de conscience et de contrôle) et si vous n’allez pas disparaître. Bien sûr il faut comprendre cette anxiété mais en même temps il convient de la canaliser en étant un peu ferme. Pour cela ne pas répondre “inlassablement” à une question à laquelle vous avez déjà répondu et si elle insiste lui dire que vous n’êtes pas d’accord et qu’elle doit dormir et vous laisser en paix. Je vous recommande de laisser sa porte entrouverte et une lumière allumée, toute la nuit, dans un couloir ou une pièce adjacente de façon à ce qu’elle perçoive votre présence proche ce qui la rassurera.

La nuit vous allez la rassurer en restant près d’elle quelques secondes puis vous repartez et vous vous montrez très fermes aussi de façon à ne pas laisser s’emballer cette anxiété si vous ne la canalisez pas.

Veillez aussi à ce que rien d’inquiétant ne soit survenu dans votre vie de famille ou dans la vie de vos proches qui n’aurait pas été expliqué à votre fille et qui aurait pu l’inquiéter.

En général ces périodes d’anxiété passent vite si les parents se montrent compréhensifs, bienveillants mais fermes tout de même. Ferme ne veut pas dire sévère mais simplement être sûr de soi et de ses décisions.