Partager

Pourquoi ma fille de 28 mois ne dort jamais ?

il y a 7 mois

Bonjour,

Depuis sa naissance, notre fille de 28 mois déteste dormir. Faire la sieste c’est la guerre, elle refuse. Il y a quelques temps, à force de pleurer, elle s’endormait. Aujourd’hui il n’y a rien à faire, les pleurs, la fatigue sont là mais elle lutte.
On respecte bien le rituel mais rien n’y fait, elle refuse systématiquement de dormir, que ce soit la sieste ou la nuit.
On doit l’accompagner pendant des heures et des heures avant qu’elle ne s’assoupisse quelques heures puis se réveille plusieurs fois dans la nuit où souvent elle veut nous obliger à ouvrir les volets et faire comme si la nuit était finie. Si nous la laissons dans la chambre avec fermeté, elle en sort. Et hurle et réveille sa petite sœur de quelques mois. On pourrait penser que c’est l’arrivée de sa sœur qui l’a perturbe mais malheureusement c’est depuis sa naissance qu’elle est comme ça ! Merci d’avance pour votre aide !

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Vous ne me dites rien d’autre de votre fille à part ce problème de sommeil. Tout est important dans un trouble du sommeil qui ne doit jamais être considéré seul : comment elle va par ailleurs, quel est son caractère, sa relation aux autres et à vous, comment elle peut ou non se séparer de vous, si elle a un mode de garde ou pas, si elle est exigeante ou pas dans la vie courante, si elle s’oppose beaucoup et comment vous réagissez face à ses colères éventuelles, comment est votre famille, quel est votre mode éducatif à vous et à son papa etc… Vous voyez bien que je ne peux pas vous aider pour un symptôme qui date de la naissance de votre fille et qui, pris isolément, ne peut pas être analysé.

Je vous encourage donc à voir cette question là en consultation dédiée à ce seul  problème, les deux parents et l’enfant avec le médecin qui la suit. Il convient de voir cela dans toute la globalité de la vie de l’enfant et de votre relation à elle.

Il peut s’agir d’un simple problème de parentalité et d’éducation comme d’un trouble psychologique dans sa relation avec vous dans la séparation.

Si le médecin ne souhaite pas aborder lui même ce problème parce qu’il considère qu’il n’est pas à l’aise avec des questions psychologiques il vous adressera surement à un(e) psychologue pour enfant.