Partager

Comment aider mon enfant constipé de 2,5 mois ?

Dernière question posée le 07/02/2014

Ma fille de deux mois et demi est constipée quasiment depuis la naissance, je l’ai allaitée un mois, elle ne me faisait même pas une selle par semaine, au sevrage j’ai commencé avec du Nestlé Nidal, elle se tordait de douleur, mon pédiatre m’a conseillé de passer au Guigoz pelargon, non seulement elle ne faisait pas de selles, mais vomissait un biberon sur deux. Je suis passée au Picot digest mais même si elle prend ses biberons toujours pas de selles, je suis obligée de lui mettre un suppo de glycérine tous les deux jours pour la soulager. Ses selles sont vertes et très dures comme de la pâte fimo. J’ai essayé l’eau Mont Roucous, la Volvic, l’Hépar, l’Evian… Je ne sais plus quoi faire.

La réponse de notre expert

BOCQUET Alain, Dr
 Dr Alain BOCQUET

Lorsque votre enfant était allaitée, le fait de n’avoir qu’une selle par semaine n’était pas pathologique. Ceci est fréquent et ne nécessite aucun traitement.

Avec le lait artificiel, votre bébé peut ne pas avoir une selle par jour, il peut n’avoir une selle que tous les 2 ou 3 jours à condition de ne pas être gêné.

Il est conseillé d’hydrater les enfants constipés. Il faut proposer de l’eau entre les repas. Il est préférable d’utiliser une eau faiblement minéralisée (Mont-Roucous = résidu secde 25mg/l, Volvic = 130mg/l, Evian = 309mg/l) en limitant l’eau Hépar, beaucoup trop riche en minéraux (2 513mg/l) avec un risque de fatigue pour les reins d’un bébé. L’eau Cristaline provient de 22 sources différentes: certaines ont une minéralisation trop élevée comme la source Ste Sophie: résidu sec de 564 mg/l. L’eau d’Hépar n’est pas interdite mais il est cependant conseillé d’en limiter les quantités en raison de sa richesse minérale: on peut proposer la reconstitution d’un biberon par jour (il semble plus efficace de faire un biberon complet plutôt qu’une partie de chaque biberon).

Puisque votre fils a des difficultés à émettre ses selles vous pouvez l’aider par:

  • des flexions des cuisses sur son ventre,
  • des massages de son ventre dans le sens des aiguilles d’une montre,

mais évitez:

  • le thermomètre qui risque de créer des ulcérations de l’anus et d’aggraver une fissure.
  • les suppositoires qui déclenchent des selles qui seraient venues normalement un peu plus tard.

Pour préparer les biberons: ne diluez pas le lait (respectez scrupuleusement 1 dose arasée dans 30 ml d’eau, ou utilisez du lait liquide). En cas de constipation on peut changer le lait artificiel pour accélérer un peu le transit en choisissant un lait :

  • moins riche en caséine(la caséine a tendance à ralentir le transit): le rapport caséine / protéines solubles doit dans cette situation, se situer autour de 40 / 60 (c’est à dire 40% de caséine) ou même 30%.Le pourcentage de caséineest obtenu en divisant la quantité de caséine indiquée sur l’étiquette par la quantité de protéines, et en multipliant le résultat obtenu par 100. (Ce pourcentage va de 30% à 90%).
  • plus riche en lactose, avec moins de dextrine-maltose (la fraction glucidique de certains laits est même composée à 100% de lactose).Pour obtenir le pourcentage de lactose vous divisez la quantité de lactose indiquée sur l’étiquette par la quantité de glucides et vous multipliez le résultat par 100. Celui-ci va de 0% à 100%. (Cependant l’excès de lactose est parfois mal toléré par certains enfants dont la compétence enzymatique pour digérer le lactose est limitée. Il peut en résulter des gaz, un ballonnement et parfois des douleurs abdominales.)
  • contenant éventuellement des fibres.

Exemples de lait ayant une formule de type «transit» : Modilac transit®, Novalac transit®, Nutribén transit®, Picot transit®, etc.

En cas d’échec des mesures précédentes, le Forlax® peut être utilisé. Il n’y a pas de posologie précise car ce médicament n’est pas absorbé par le bébé et ne présente donc aucune toxicité: il faut adapter la dose au transit de votre enfant. Il existe des sachets de 4 grammes et des sachets de 10 grammes. A deux mois vous pouvez commencer par un ou deux sachets de 4 grammes par jour et adapter en plus ou en moins selon le transit. Ce traitement peut être poursuivi très longtemps sans danger. (Le Duphalac®, autre médicament laxatif, semble entraîner davantage de gaz et cela peut être gênant pour un bébé).